INTERACTIF. Football : les cinq grands championnats européens passés au crible

le
0
INTERACTIF. Football : les cinq grands championnats européens passés au crible
INTERACTIF. Football : les cinq grands championnats européens passés au crible

Eternelle discussion de café du commerce, la comparaison entre grands championnats européens nécessitait un regard plus objectif. Le CIES Football Observatory, un organisme «dédié à l'analyse statistique du sport dans sa diversité» a publié mercredi une étude consacrée à ce sempiternel débat.

La Ligue 1, la Bundesliga, la Liga, la Serie A et la Premier League, sont ainsi passées au crible pour la saison 2012-2013. L'observatoire du football a choisi six critères pour comparer les différents championnats français, allemand, espagnol, italien et anglais : l'âge moyen, la taille moyenne, les pourcentages de joueurs formés au club, des internationaux et des expatriés, enfin la permanence des joueurs, c'est à dire le nombre de saisons durant lesquelles ils restent dans le même club.

Cette étude tord le cou à quelques idées reçues. La France est ainsi le deuxième pays en terme de joueurs formés au club (18,7%) derrière l'Espagne. Un constat qu'avait déjà fait José Mourinho qui a toujours considéré la Ligue 1 comme un excellent centre de formation. Chose étonnante: l'Italie compte moins de 10 % de ses joueurs formés dans ses propres clubs ! 

La France 4e pays en terme d'internationaux devance l'Espagne ! 

Pour ce qui est des Internationaux, la Premier League domine l'Europe - sans surprise au regard du budget de ses clubs - avec 74,18% de ses joueurs comptant au moins une cape. Un détail d'importance: pour jouer en Angleterre, il faut obtenir un permis de travail qui est souvent conditionné au fait d'être international pour son pays d'origine.

Autre élément favorisant la présence de nombreux internationaux dans le championnat anglais : écossais, irlandais ou gallois viennent grossir les rangs de la Premier League sans statuts d'extra-communautaires. Elle devance donc l'Allemagne (61,30%) et, plus étonnant, l'Espagne qui est le championnat où il y a le moins d'internationaux (42,33%). La France, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant