INTERACTIF. Du Pago au Bardarbunga, un siècle d'éruptions volcaniques

le
0
INTERACTIF. Du Pago au Bardarbunga, un siècle d'éruptions volcaniques
INTERACTIF. Du Pago au Bardarbunga, un siècle d'éruptions volcaniques

Avant d'entrer en éruption ce vendredi, le volcan islandais Bardarbunga aura laissé planer le suspense pendant une dizaine de jours, le spectre d'une nouvelle paralysie du trafic aérien européen, à l'image de celle provoquée par Eyjafjöll en 2010, étant redouté.

Mais si les Européens ont les yeux tournés vers l'Islande, d'autres régions du monde connaissent une activité volcanique, à commencer par l'Italie, où l'Etna et le Stromboli ont montré un regain d'activité cet été.

Une carte interactive du site volcanodicsovery.com permet d'observer en temps réel l'ensemble des volcans en activité. On peut voir notamment la Ceinture de feu du Pacifique en action. Cet alignement qui entoure l'océan Pacifique inclue entre autres les volcans de la Nouvelle-Zélande, de la Papouasie-Nouvelle Guinée, de l'Asie du sud-est, du Japon, de l'Alaska, de l'Amérique centrale et de la Cordillère des Andes.

Pour faire un saut dans le passé, Leparisien.fr a créé une carte montrant les 282 événements volcaniques majeurs qui se sont produits dans le monde entre 1914 et 2014, selon le recensement du National Geophysical Data Center, un organe gouvernemental américain. Il suffit de déplacer le curseur en bas de la carte pour faire défiler les éruptions successives, année après année.

La catastrophe la plus meurtrière est l'éruption du Nevado del Ruiz, en Colombie, en 1985. Dans la nuit du 13 au 14 novembre, une coulée de boue et de roches («lahar») engloutit partiellement la ville d'Armero, tuant plus de 23.000 personnes. En sommeil depuis 69 ans, le volcan s'était réveillé le 11 septembre pour ne se rendormir qu'en 1991. La précédente tragédie remontait à 1902 : cette année-là, le 8 mai, 29.000 Martiniquais avaient péri piégés par le nuage brûlant («nuées ardentes») émanant de la Montagne pelée.

A une moindre échelle, l'éruption en 1951 du Mont Lamington, en Papouasie-Nouvelle Guinée, a provoqué la mort de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant