INTERACTIF. Départementales : près d'un électeur sur deux a boudé le 1er tour

le
0
INTERACTIF. Départementales : près d'un électeur sur deux a boudé le 1er tour
INTERACTIF. Départementales : près d'un électeur sur deux a boudé le 1er tour

Grand enjeu du scrutin, l'abstention au premier tour des élections départementales (anciennement cantonales) est forte, mais moins importante que pronostiquée. Dans l'ensemble de la journée, elle devrait atteindre en métropole 48,5%, selon le CSA et l'Ifop, 49,5% selon Harris Interactive et 48,7% selon Ipsos (estimation affinée), ont annoncé ces quatre instituts. 

Un niveau nettement inférieur au taux constaté par le ministère de l'Intérieur au premier tour des cantonales de 2011 (55,68%) ou des européennes de 2014, mais très supérieur à celui des cantonales de 2008 (35,13%).

Entre rejet grandissant envers l'ensemble de la classe politique, mécontentement de nombreux électeurs de gauche, et incertitude ou ignorance sur le rôle des départements, le cocktail de ces élections faisait dire avant le scrutin à nombre de spécialistes des sondages ou des scrutins que l'abstention serait massive, comparable ou supérieure à 2011.

Valls : «les Français ont voté plus que prévu»

Si Manuel Valls s'est réjoui, peu après 20h, que «les Français aient voté plus que prévu», il a regretté que «trop de Français (aien)t encore fait le choix de ne pas se rendre aux urnes» et souligné que «notre premier défi est toujours là: mobiliser les électeurs, leur redonner confiance». Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a jugé que la mobilisation plus élevée et un FN moins haut qu'annoncé montraient que «plus le civisme est élevé, plus les extrêmes sont faibles».

Profil des abstentionnistes? Plus souvent des jeunes (64% d'abstention chez les moins de 35 ans, 51% chez les 35-44 ans), des ouvriers (64% d'abstention) ou des employés (53%), des titulaires du seul baccalauréat (53%) ou n'ayant pas le bac (52%), selon des données d'une enquête Ipsos diffusée dimanche soir.

Fortes disparités territoriales

La carte des résultats par département confirmait aussi les fortes disparités territoriales, avec par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant