INTERACTIF. Dans les ministères, on boucle déjà les valises

le , mis à jour à 07:40
0
INTERACTIF. Dans les ministères, on boucle déjà les valises
INTERACTIF. Dans les ministères, on boucle déjà les valises

L'heure de la sortie a sonné dans les ministères, à Matignon et à l'Elysée. Depuis le début de l'été, près d'une cinquantaine de conseillers ont quitté les allées du pouvoir. Normal à quelques mois de la fin d'un mandat présidentiel ? Certes. Sauf que la vague de départs est bien plus précoce que lors de la présidence Sarkozy qui n'avait pris toute son ampleur qu'au premier trimestre 2012.

Augure d'une déroute annoncée aux prochaines présidentielle et législatives ? « Ces gens fournissent un travail colossal et sacrifient leur vie de famille. C'est légitime qu'ils aient envie de saisir les postes intéressants qui se présentent », relativise un conseiller toujours en poste. D'autant plus que les dernières grandes réformes du quinquennat (loi Travail et loi Biodiversité) ayant été promulguées, l'agenda des ministres et de leurs conseillers d'ici à mai prochain est loin d'afficher complet...

Pourtant, « faire du cabinet » n'est plus le sésame qu'il représentait au temps où l'Etat était encore tout-puissant. Le moindre interventionnisme de la puissance publique conjugué aux multiples plans d'économies a réduit les postes au sein de la fonction publique... et avivé la concurrence entre hauts fonctionnaires. Une provision pour les aides au retour à l'emploi de 1,85 M€ a même été constituée dans le budget de l'Elysée. Elle est destinée aux agents contractuels qui ne sont pas assurés d'un reclassement dans la fonction publique. Bien sûr, pour les conseillers à haute responsabilité, la reconversion est plus simple : Thierry Lataste (62 ans), le dircab de l'Elysée, a été nommé haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. Une très belle fin de carrière ! Jérémie Pellet, conseiller pour le financement de l'économie à Matignon, a rejoint l'Agence française de développement comme directeur général délégué. Beau tremplin pour cet ancien de BNP Paribas de 36 ans...

En revanche, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant