INTERACTIF. Budget 2015 : Bercy dévoile les économies dans chaque ministère

le
1
INTERACTIF. Budget 2015 : Bercy dévoile les économies dans chaque ministère
INTERACTIF. Budget 2015 : Bercy dévoile les économies dans chaque ministère

L'Education et la Justice protégées, la Culture et l'Ecologie sacrifiées.... Le gouvernement a dévoilé ce mercredi les plafonds des crédits octroyés l'an prochain pour chaque ministère ainsi que les prévisions pour 2016 et 2017. Résultat d'âpres négociations entre Bercy et les différentes administrations, cet exercice s'avère chaque année périlleux. Mais peut-être encore plus cette fois-ci : il a fallu prendre en compte les promesses du fameux plan d'économie de 50 Mds? promis sur trois ans, dont 18Mds? concerne directement l'Etat. 

Dans le cadre du débat d'orientation des finances publiques, tous les députés ont reçu un document de sept pages, -consultable plus bas-, retraçant les grandes lignes du budget pour la période 2015-2017. Il sera ensuite détaillé de manière plus fine dans l'élaboration des projets de loi de finance annuels et pluriannuels, en septembre.

Au total, les dépenses des ministères (hors charge de la dette et pensions, hors transfert vers les collectivités) vont baisser de 1,8 Mds? en 2015, puis de 2,1 Mds? en 2016, 2,3 Mds? en 2017.

«Des discussions difficiles»

«Toutes les discussions ont été difficiles», a reconnu le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll à l'issue du conseil des ministres mercredi.«L'effort pour diminuer la dépense publique s'applique à tous les ministères.» Mais tous les maroquins ne sont pas logés à la même enseigne.

Encore une fois, l'Ecologie voit son budget baisser, de près de 400 M? . L'an dernier, la coupe dans ces crédits avait provoqué la colère de Delphine Batho. Une crise gouvernementale qui s'était traduite par sa démission du gouvernement.

100M? de moins pour la Culture

Par rapport à 2014, le ministère des Finances et des comptes publiques va perdre en 2015 près de 300M?. Idem pour l'Agriculture. Le budget de la Culture va être rogné de 100 M? l'an prochain et de près de 300 M? sur trois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le mercredi 9 juil 2014 à 19:59

    En terme d'économie, il est urgent de s'intéresser aux multiples agences nationales avec leurs agences régionales qui créent souvent leurs délégation territoriales. Elles ne sont d'aucune utilité sauf si on continue à promouvoir une fonction publique en forme de pyramide inversée.....