INTERACTIF. Bill Gates le plus riche du monde, Zuckerberg dans le top 20

le
1
INTERACTIF. Bill Gates le plus riche du monde, Zuckerberg dans le top 20
INTERACTIF. Bill Gates le plus riche du monde, Zuckerberg dans le top 20

En un an, la fortune du co-fondateur de Microsoft a augmenté de 3,2 milliards pour s'établir à 79,2 milliards de dollars (plus de 70,8 milliards d'euros). L'Américain Bill Gates reste donc l'homme le plus riche du monde, selon le classement annuel du magazine Forbes publié ce lundi. Comme lui, les seize autres premières personnalités du classement ont vu cette année leur fortune augmenter. Au total la liste compte cette année un nombre record de 1 826 milliardaires, contre 1 645 l'an dernier. Parmi eux, 46 ont moins de 40 ans. Un autre record.

Après Bill Gates, viennent le Mexicain Carlos Slim, magnat des télécommunications (+5 milliards de dollars en un an), l'homme d'affaires américain Warren Buffett (+14,5 milliards de dollars), puis l'Espagnol Amacio Ortega, fondateur de la marque de vêtements Zara (+0,5 milliard de plus qu'en 2014). Les 3e et 4e du classement ont seulement échangé leur place. C'est le seul changement dans le podium par rapport à l'an passé. Le 5e reste Larry Ellison, le fondateur d'Oracle, avec 54,3 milliards de dollars (48,6 milliards d'euros).

Plus de jeunes, plus de femmes

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, entre dans le top 20, désormais 16e avec, du haut de ses 30 ans, 33,4 milliards de dollars (29,8 milliards d'euros). Mais il y a plus jeune encore : le Californien Evan Spiegel, PDG de Snapchat, l'application de messagerie éphémère qu'il a créée en 2011 à 24 ans. Son associé, Bobby Murphy, a 25 ans. Tous deux occupent la 1 250e place du classement, avec une fortune équivalente d'1,5 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros).

Parmi les 46 milliardaires qui ont moins de 40 ans, figurent aussi les deux fondateurs d'Uber, l'application lancée en 2009 qui permet d'appeler une voiture avec chauffeur et à qui les taxis traditionnels font la guerre (283e place). Tous ensemble, ces ultra-riches pèsent 7 050 milliards de dollars (6,3 milliards d'euros), contre 6 400 en 2014.

Le nombre des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le lundi 2 mar 2015 à 21:39

    Ces fortunes sont très largement surévaluées. Prenons l'exemple de Zuckerberg. Face book a une valeur boursière de 223 mlds, ses fonds propres cad la valeur réelle de l'entreprise est de 35 mlds soit un surévaluation de près de 6.5 fois la valeur comptable. De plus il y a à l'actif un écart d'acquisition de 18 mlds, un truc généralement bidouillé par les comptables pour présenter un bilan super intéressant surtout en cas de demandes de crédit ou dans ce cas ci pour surévaluer l'actif.