INTERACTIF. 90 000 immigrés supplémentaires par an en France de 2004 à 2012

le
1
INTERACTIF. 90 000 immigrés supplémentaires par an en France de 2004 à 2012
INTERACTIF. 90 000 immigrés supplémentaires par an en France de 2004 à 2012

L'Insee (Institut national de la statistique), vient de publier une enquête chiffrée sur la population immigrée en France, qui, en 2013, pesait 8,8 % population nationale. Que dit-elle ? Que de 2004 à 2012, en moyenne, 200 000 immigrés sont arrivés sur le territoire national chaque année. Mais aussi que, compte tenu des départs vers d'autres pays et des décès, le solde «entrant» serait en réalité de + 90 000 par an.

Dans le détail, de 2004 à 2009, soit à la fin du second quinquennat de Jacques Chirac et dans les deux premières années de celui de Nicolas Sarkozy, les entrées en France sont restées stables, indique l'Insee, qui se base sur les chiffres de recensements qu'elle pratique régulièrement. Ce flux aurait ensuite augmenté durant la deuxième partie du mandat de Nicolas Sarkozy.

Mais, insistent les analystes de l'Institut, «en raison essentiellement de l'afflux d'Européens». C'est l'autre gros enseignement de cette enquête selon laquelle en huit ans, l'immigration a augmenté en moyenne de 1,6 % par an, soit un rythme similaire à celui relevé dans les autres pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

Près de la moitié viennent d'Europe

Le gros des immigrés (46 %) arrivés en France en 2012, venait non pas d'Afrique, comme on aurait parfois tendance à le penser, mais bel et bien de chez nos voisins. 8 % arrivaient du Portugal, 5 % du Royaume-Uni, 5 % d'Espagne, 4 % d'Italie, 4% d'Allemagne, 3 % de Roumanie, 3 % de Belgique, 2 % de Russie, 2 % de Suisse et 2 %, enfin, de Pologne.

Quid de l'Afrique ? Le continent représente 30 % de l'immigration arrivant en France. Entre 2009 et 2012, le nombre d'immigrants africains a augmenté de 1 %, porté «par les entrées d'immigrés originaires du Maroc ou de Tunisie (+ 2,4 % et + 2,9 % par an), tandis que celles en provenance d'Algérie diminuent (- 2,6 % par an)», note l'Insee.

Petit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kejocol le vendredi 28 nov 2014 à 17:39

    Qui a dit que Sarko a fait une politique d'extreme droite? 90 000 immigres /an, enorme. que font ils?