INTERACTIF. 60% des Français pronostiquent l'implosion du PS

le
2
INTERACTIF. 60% des Français pronostiquent l'implosion du PS
INTERACTIF. 60% des Français pronostiquent l'implosion du PS

Une majorité profondément divisée sur les questions économiques, un gouvernement contraint de dégainer le 49-3 pour faire passer la loi Macron, des élections départementales qui s'annoncent compliquées et un congrès houleux en perspective. Le PS a clairement connu des jours meilleurs. Les Français ne s'y trompent pas. Selon notre sondage* Odoxa pour l'émission d'i-Télé CQFD et «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France», ils sont 60% à pronostiquer l'implosion du parti à la rose.

«La part des Français jugeant cette implosion certaine (11%) demeure assez faible», souligne toutefois Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa. Reste, relève-t-elle, que la part de sympathisants de gauche et du PS estimant que le Parti socialiste risque d'imploser est «élevée» (respectivement 45% et 38%).

Autre enseignement de ce sondage, 52% des Français jugent que les frondeurs n'ont pas à quitter le PS. Ces 30 à 40 députés PS, opposés depuis des mois à la politique économique conduite par le duo Hollande-Valls, ont poussé le gouvernement à faire usage de l'article 49-3, mardi, en annonçant leur intention de voter contre la loi Macron dans leur grande majorité. «Les Français sont certes favorables à la loi Macron mais ne condamnent pas le fait que des hommes de gauche puissent s'opposer à certaines décisions prises», en déduit Céline Bracq.

Reste à savoir quelle ligne suscite le plus l'adhésion. Selon notre étude, le Premier ministre Manuel Valls plie le match. 40% des sondés disent apprécier ses idées, contre 26% à son ministre de l'Economie Emmanuel Macron, 22% à la maire de Lille Martine Aubry et 15% à l'ancien ministre et figure de l'aile gauche du parti Benoît Hamon.

Le chef du gouvernement décolle lorsque sont interrogés les seuls sympathisants socialistes. Ces derniers sont 76% à apprécier ses idées, loin devant celles de Martine Aubry (46%), d'Emmanuel Macron (44%) et de Benoît Hamon (20%), ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le vendredi 20 fév 2015 à 23:20

    la rose sans pétales avec des épines!!!!!!

  • LeRaleur le vendredi 20 fév 2015 à 20:51

    Et de l'U.M.P., ensuite ventilation un peu de partout.