Intenses bombardements sur les quartiers rebelles d'Alep

le
0
 (Actualisé avec citations, Steinmeier) 
    BEYROUTH, 22 septembre (Reuters) - Des raids aériens d'une 
intensité sans précédent depuis plusieurs mois ont visé les 
quartiers d'Alep aux mains de l'opposition armée dans la nuit de 
mercredi à jeudi, rapportent des représentants des insurgés et 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).  
    Ni l'armée syrienne ni la presse publique n'en ont parlé 
pour le moment.  
    "C'était les raids aériens les plus lourds depuis des mois à 
Alep. C'était très intense. Il n'y avait pas eu de combat 
intenses dans ce secteur récemment", a déclaré Rami 
Abdoulrahman, directeur de l'OSDH.  
    Selon Zakaria Malahifidji, chef du Fastakim, un groupe 
rebelle de la ville, il s'agit des raids les plus violents 
depuis avril. "Il n'y a aucune arme qu'ils n'aient pas 
utilisée", a-t-il souligné, joint par Reuters en Turquie.  
    Quinze raids ont visé les deux quartiers d'Alep où le Front 
du Levant est présent, a précisé un représentant de cette autre 
composante de l'opposition armée à Alep, qui parle lui aussi de 
bombardements sans précédent depuis plusieurs mois. 
    "Les Russes veulent une reddition. Ils n'ont pas d'autre 
solution", a-t-il ajouté.  
    Alep, première ville de Syrie avant le conflit, en est le 
principal enjeux, mais les derniers combats se déroulaient 
surtout dans le quartier des écoles militaires et autour des 
sites industriels des faubourgs sud-ouest.  
    S'adressant aux membres du Conseil de sécurité de l'Onu, le 
secrétaire d'Etat américain John Kerry a réclamé mercredi 
l'immobilisation immédiate des avions russes et syriens et s'est 
dit convaincu qu'il n'y avait pas d'autre moyen de "mettre fin 
au carnage". 
    Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier a 
lui aussi plaidé jeudi pour l'instauration d'une zone 
d'exclusion aérienne pendant trois à sept jours pour sauver la 
trêve négociée par Washington et Moscou. Entrée en vigueur le 12 
septembre, elle s'est achevée lundi.  
 
 (Tom Perry et Angus McDowall, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant