Intempéries : six départements en alerte, l'Hérault en vigilance rouge

le
1
Intempéries : six départements en alerte, l'Hérault en vigilance rouge
Intempéries : six départements en alerte, l'Hérault en vigilance rouge

Le département de l'Hérault a été placé vendredi soir en vigilance rouge pour «inondations». Les abords de l'Orb sont particulièrement dangereux.  La vigilance orange «pluie-inondation» ou «vents violents» a en revanche été levée vendredi soir dans le Tarn, le Gard et la Haute-Garonne, trois des neuf départements touchés par les intempéries. La vigilance avait été levée dans la journée dans le Var, où les intempéries ont fait quatre morts.

L'Hérault a été placé jusqu'à dimanche matin en vigilance rouge  «inondation». La vigilance concerne de possibles crues qui pourraient être provoquées par des pluies antérieures ou survenues dans des départements voisins. Elle cible en particulier le fort gonflement des eaux de l'Orb, dans l'Hérault, qui menace en particulier Béziers.

L'Aude, les Pyrénées-Orientales, la Corse-du-Sud et la Haute-Corse ont été maintenus en alerte orange «pluie-inondation», jusqu'à dimanche 06h00, selon le bulletin de Météo France publié vendredi soir à 23 heures. L'Aveyron est toujours en alerte orange mais pour «inondations» seulement.

Forts cumuls sur le pourtour méditerranéen et la Corse

Des pluies orageuses remontent de Méditerranée et affectent l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Depuis les 3 dernières heures, il est tombé localement 20 à 40 mm dans ces départements, selon Météo France. En Corse, dans les 3 dernières heures, de fortes intensités ont encore été observées, de l'ordre de 50 à 80 mm en 1 heure localement. Actuellement, les pluies continuent d'affecter l'est de l'île mais sont moins intenses. Depuis le début de l'épisode, sur l'est de l'île, les cumuls ont souvent dépassé 200 à 300 mm, localement 500mm, selon l'agence.

Des épisodes de pluies orageuses vont continuer de se succéder sur les départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude. Ces pluies seront par moments intenses pouvant donner des cumuls de 40 à 60 mm en quelques heures. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 28 nov 2014 à 23:05

    le climat méditerranéen a des inconvénients...