Intempéries : quatre départements restent en vigilance orange

le
2
Intempéries : quatre départements restent en vigilance orange
Intempéries : quatre départements restent en vigilance orange

La tempête Petra s'est quelque peu calmée dans la nuit de mercredi à jeudi. A minuit Météo France ne maintenait plus que trois départements bretons en vigilance orange : le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan pour «pluie-inondation». La Laïta, qui traverse notamment Quimperlé, le Blavet et l'Oust sont sous vigilance orange. Le Var restait, lui, en vigilance orange pour inondations. En Bretagne, ERDF avait rétabli l'électricité dans 90% des foyer qui en avaient été privés.

Des précipitations sont attendues par le sud jeudi, en matinée sur la Bretagne et pourraient atteindre localement 50 à 60 mm sur les versants exposés du relief. Elles seront accompagnées de rafales de 80 à 100km/h dans les terres et 90 à 110km/h sur les côtes, selon Météo France.

Petra devrait alors céder la place à une nouvelle tempête nommée Qumaira. Selon Météo Consult, cette nouvelle perturbation remontera rapidement jeudi midi du large Portugal en direction de la Bretagne. Elle s'éloignera dans la nuit vers la mer du Nord puis le Danemark. Cette forte dégradation touchera à nouveau une partie de la Bretagne jusqu'à la Vendée.

VIDEO. Accalmie après le passage de la tempête Petra (BFM TV).

Plus que 4000 foyers sans électricité en Bretagne

Ces intempéries ont causé la chute d'arbres et de câbles électriques. A 17 heures,  ce mercredi, il restait 15 000 foyers privés de courant en Bretagne, contre 25 000 mercredi vers 11 heures. En soirée, «seuls» 4.000 abonnés étaient encore sans courant mercredi soir (dont 3.000 pour le Finistère). Près d'un millier de personnes, dont 820 sur le terrain, ont été mobilisées toute la journée de mercredi pour rétablir la situation,

#Petra. Ce soir, 90% des clients coupés, rétablis en #Bretagne. Les agents restent mobilisés pour réalimenter les 4 000 clients coupés. (1)? ERDF en Bretagne (@erdf_bretagne) 5 Février 2014

De Ouessant à l'île d'Yeu, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5923279 le mercredi 5 fév 2014 à 14:43

    Comme des maires verreux ont rendu constructible des zones inondables en bord de mer il y a ALERTE INNONDATION sur toute les région en bord de mer 15 jours par mois en hivers..... L'administration couvre ainsi les maires.

  • dlombert le mercredi 5 fév 2014 à 13:57

    "Ouesssant", "Part ailleurs"... si on peut même plus compter sur les journalistes pour nous faire du bon français sans faute d'orthographe, autant tout de suite passer à l'écriture phonétique.