Intempéries : les violents orages ont fait un mort et causé d'importants dégâts

le
0
Intempéries : les violents orages ont fait un mort et causé d'importants dégâts
Intempéries : les violents orages ont fait un mort et causé d'importants dégâts

Un mort, des dégâts, des pannes de courant et de nombreuses évacuations : tel est le bilan du nouvel épisode de fortes pluies qui  a touché depuis lundi un grand quart sud-est du pays. Mercredi matin, plus aucun département n'était en vigilance orange, selon Météo France.

Vigilance orange levée. La vigilance orange a été levée mercredi matin pour les sept départements du quart sud-est qui se trouvaient encore en alerte, a annoncé Météo France dans son bulletin. Il s'agissait de l'Ain, des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes, de l'Isère, du Jura et du Var. Ces départements avaient été placés en vigilance orange pour fortes précipitations, orages et vagues-submersion, a précisé Météo France.

Dans la nuit de mardi à mercredi, la vigilance orange avait déjà été levée pour huit départements : l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Côte d'Or, la Drôme, la Loire, le Rhône, la Sâone-et-Loire et le Vaucluse. Mercredi matin, seuls restaient en alerte crues les départements des Vosges, de la Saône-et-Loire, du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.

VIDEO. Images impressionnantes des inondations dans les Alpes-Maritimes

VIDEO. Bourgogne : des rues entières submergées par les eaux

70 personnes évacuées dans le Rhône. Environ 70 personnes habitant dans un lotissement de Saint-Symphorien d'Ozon (Rhône) ont été évacuées de chez elles durant la nuit de mardi à mercredi, à cause des inondations liées à la crue de l'Ozon, un cours d'eau près du Rhône. Une cinquantaine de personnes ont été hébergées dans le gymnase de la commune, tandis qu'une vingtaine d'autres a pu se reloger par ses propres moyens, ont ajouté les pompiers qui ont levé le dispositif à 5 heures du matin.

Les pompiers auront effectué, entre 20 heures mardi et 4 heures ce mercredi, 252 interventions, pour des inondations, qui n'ont pas fait de blessés. Par ailleurs, il n'y aura «aucune circulation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant