Intempéries : les autorités appellent à «ne pas baisser la garde» dans le Sud-Est

le
0
Intempéries : les autorités appellent à «ne pas baisser la garde» dans le Sud-Est
Intempéries : les autorités appellent à «ne pas baisser la garde» dans le Sud-Est

Alors que la journée a été plus calme qu'attendu sur le front des intempéries dans le Sud-Est, les autorités ont appelé à «ne pas baisser la garde» dans la nuit de lundi à dimanche. Car l'épisode pluvieux initialement prévu en fin d'après-midi et début de nuit est désormais attendu par Météo France en fin de nuit, sur des sols parfois déjà gorgés d'eau depuis plusieurs jours. 

Dans la soirée, l'organisme de météorologie a rétrogradé le Gard de vigilance rouge à vigilance orange, comme l'Hérault un peu plus tôt. Mais la préfecture du Gard a souligné que la situation demeurait «très critique» et que les secours étaient toujours «mobilisés» dans le département, où les établissements scolaires devaient rester fermés lundi. Si les intempéries, depuis vendredi, n'ont fait ni mort ni blessé, ils ont parfois causé d'importants dégâts. Dans le village du Cailar, le pont de la Laute, vieux de 150 ans, s'est écroulé au dessus du Vistre.

VIDEO. Inondations : le pont centenaire du Cailar s'est effondré

Dans les six autres départements en vigilance orange pour les inondations, la pluie ou les orages (la Lozère, la Drôme, l'Ardèche, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var) le nombre d'interventions des pompiers est resté limité dimanche. Les précipitations ont finalement été limitées au massif des Cévennes et aux contreforts du Massif central. «Au cours des dernières 24 heures il est tombé entre 100 et 200 mm sur l'axe des Cévennes», a précisé Météo France dans son bulletin de 21 heures, mais seulement «40 à 80 mm en plaine» dans le Gard et l'Hérault. «On voit le bout du tunnel. Si demain (lundi) matin, il ne s'est pas passé grand chose, ce sera le retour à la vie normale», a conclu vers 23 heures un porte-parole des pompiers du Gard, le colonel Michel Cherbetian.

Dans ce dernier bulletin, Météo France note aussi que les cumuls de pluie pourraient atteindre localement 50 à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant