Intempéries : le Var et les Alpes-maritimes restent en alerte orange

le
0
Intempéries : le Var et les Alpes-maritimes restent en alerte orange
Intempéries : le Var et les Alpes-maritimes restent en alerte orange

Prudence toujours dans le Var et les Alpes-Maritimes. Ces deux départements restent placés en vigilance orange pour orages et inondations par Météo-France. L'alerte, qui était en vigueur dans les Bouches-du-Rhône, a été levée dans la soirée de dimanche. En revanche, elle est maintenue jusqu'à mardi matin pour les départements des Alpes-maritimes et du Var malgré une accalmie temporaire en cours.

Météo-France prévoit dans ces deux départements de fortes pluies orageuses dans la journée de lundi. Les cumuls attendus dépasseront localement les 100 mm.

Un hôtel inondé dans le Var

Ce dimanche, des orages ponctuellement forts ont gagné le littoral et le proche intérieur des départements du Var et des Bouches-du-Rhône. Les cumuls de précipitations y ont atteint localement 80 à 100 mm. Les Alpes-Maritimes avaient été placées en milieu d'après-midi sous vigilance orange pour orages et pluie-inondation.

Dans le Var, «les cumuls atteignent ponctuellement les 100/120 mm vers Bormes-les-Mimosas, dont 80 mm en une heure», tandis que dans les Bouches-du-Rhône, «vers Martigues/Carro, les 150 mm ont vraisemblablement été atteints, voire dépassés» précise Météo-France.

Un hôtel inondé dans le Var

Dans les Bouches-du-Rhône, un bassin de rétention et décantation d'eaux usées de la raffinerie Total La Mède, près de Martigues, a débordé en milieu de journée. Les eaux, contenant des hydrocarbures, se sont déversées dans le canal reliant Marseille au Rhône sur environ 4 hectares. Une trentaine de pompiers ont dû intervenir pour dépolluer le cours d'eau. A Martigues, les pompiers ont également effectué 110 interventions, principalement pour des caves inondées.

Dans le Var, un petit hôtel du Lavandou, situé au bord de la mer, a été inondé et dû être évacué dimanche matin. Quelques caves ont par ailleurs été inondées et quelques routes coupées dans les environs où les précipitations ont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant