Intempéries : le Sud-Est entre deux épisodes cévenols

le
0
Intempéries : le Sud-Est entre deux épisodes cévenols
Intempéries : le Sud-Est entre deux épisodes cévenols

Le Gard, placé vendredi en vigilance rouge aux pluies et aux inondations, a été rétrogradé samedi matin en vigilance orange par Météo France qui maintient cependant une attention toute particulière sur ce département. Si la journée devrait être moins pluvieuse, «avec tout au plus quelques averses orageuses résiduelles», notent les prévisionnistes d'Aix-en-Provence dans leur bulletin de 6 heures ce samedi matin, une nouvelle vague de violentes précipitations est attendue dans la nuit et demain dimanche dans la journée. 

Selon MétéoNews, l'épisode cévenol va reprendre dès dimanche matin. Des pluies à nouveau diluviennes se déclencheront alors une bonne partie de la journée voire de la nuit, avant de se décaler légèrement vers la vallée du Rhône et la Côte d'Azur lundi.

Du fait de cette accalmie passagère, l'alerte a été revue à la baisse et placée en «jaune» dans le Var et la Drôme en milieu de matinée ce samedi. Les départements de l'Ardèche, de l'Hérault et de la Lozère restent en vigilance orange.

Les rivières de la Cèze, du Gardon, de la Baume, du Doux, notamment, sont attentivement scrutées par Vigicrues. «De nouvelles pluies orageuses sont attendues la nuit prochaine et demain, en particulier sur les Cévennes où les cumuls seront à nouveau conséquents (100 à 150 mm jusqu'à lundi matin, localement plus)», soulignent les prévisionnistes de Météo France. Dans les Bouches-du-Rhône, 55 mm d'eau sont tombés en moins d'une heure à Salon-de-Provence.  

VIDEO. Les images de la nuit dans le Gard

«Une vague qui casse tout»

Dans l'Ardèche, les pluies ont quasiment cessé. Les pluies orageuses tombaient en revanche toujours, samedi en fin de nuit, sur l'est de la Drôme. Les cumuls observés sur les dernières 48 heures sont de l'ordre de 200 à 280 mm sur les Cévennes, 120 à 200 mm sur le nord de l'Ardèche et de la Drôme, 60 à 120 mm sur la plaine ardéchoise et la moyenne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant