Intempéries : le Gard et l'Hérault de nouveau en alerte rouge

le
0
Intempéries : le Gard et l'Hérault de nouveau en alerte rouge
Intempéries : le Gard et l'Hérault de nouveau en alerte rouge

Les épisodes cévenols, ces violentes précipitations orageuses qui touchent chaque automne le Midi, s'enchaînent actuellement dans le Sud-Est de la France. Déjà bien affectés par trente-six heures d'orages violents mais localisés, les habitants du Gard, mais aussi ceux de l'Hérault, vont devoir faire face à une recrudescence de pluies et d'inondations, annoncées pour la nuit prochaine et pour dimanche. Les deux départements ont été basculés samedi après-midi en vigilance rouge pluie, inondations et orages par Météo France, jusqu'à lundi matin. L'Aude a également été placée en vigilance orange, rejoignant ainsi l'Ardèche et la Lozère.

Des orages «forts et peu mobiles»

Un nouvel «épisode orageux intense est attendu» en fin de nuit sur l'Aude où les prévisionnistes annoncent «de forts cumuls de précipitations sur de courtes périodes». En remontant sur l'Hérault et le Gard, «les cellules orageuses pourront être fortes et peu mobiles», et les cumuls de précipitations augmenteront progressivement, avec un pic attendu «durant l'après-midi de dimanche et jusque vers le milieu de nuit suivante».

Les cumuls attendus «sont de l'ordre de 100 à 150 mm, localement 200mm sur l'Ardèche et le sud-est de la Lozère, 100 à 200 mm sur une superficie significative, localement bien davantage, sur le Gard et l'Hérault», prévient Météo France. le préfet de l'Hérault demande aux discothèques de fermer exceptionnellement plus tôt (4 h au lieu de 7 h) car le plus fort des orages est prévu en fin de nuit, selon le site du «Midi-Libre».

Le Gard «redoute» la nuit qui vient

Des crues sont à prévoir sur les cours d'eau issus des Cévennes et sur le Lez. Par ailleurs dans le  Vaucluse, la ville d'Avignon a émis samedi après-midi une alerte crue en raison de la montée du Rhône. Les services techniques, qui craignent un débordement du fleuve dimanche en raison des pluies annoncées, procèdent à l'évacuation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant