Intempéries: l'Ouest sous la neige, mais les perturbations restent limitées

le
0

Ecoles fermées, transports urbains perturbés : une grande partie de l'Ouest de la France s'est réveillée sous la neige vendredi,et 37 départements sont en vigilance orange neige et verglas, aucun accident grave n'étant toutefois à déplorer.

Plusieurs centimètres de neige recouvraient au lever du jour la Bretagne, les Pays de la Loire et la Basse-Normandie, avec jusqu'à 10 cm dans l'ouest de la Bretagne et jusqu'à 12 cm dans le Cotentin, rendant les transports difficiles.

En milieu de matinée, il neigeait de l'ouest de la Bretagne à la Normandie, au Limousin et au Poitou, et du Bordelais à la région toulousaine des petites bruines verglaçantes étaient en cours.

La perturbation se déplaçait progressivement vers l'est et était attendue en région parisienne en fin d'après-midi, tandis que dans l'Ouest des pluies verglaçantes pouvaient succéder localement aux chutes de neige, selon Météo France.

Dans le centre de Rennes, recouvert de quelques centimètres de neige, les intempéries ont perturbé les automobilistes se rendant au pas à leur travail. Plusieurs autobus étaient bloqués dans une rue en pente, tandis que le trafic des bus était purement et simplement suspendu pour les lignes suburbaines.

A Nantes, la circulation des bus a été suspendue vendredi matin, ainsi qu'une quinzaine de vols à l'aéroport de Nantes-Atlantique.

Les transports scolaires ont également été perturbés dans plusieurs départements. Ils ont été suspendus dans onze d'entre eux (Côtes-d'Armor, Ille-et-Vilaine, Calvados, Eure, Orne, Manche, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée, ainsi que la Dordogne, la Gironde, et le Lot-et-Garonne dans le Sud-Ouest). En conséquence, plusieurs écoles n'ont pas ouvert leurs portes, les enseignants eux-mêmes ayant parfois des difficultés à circuler sur les routes secondaires non-déneigées, comme dans la Manche.

Dûment anticipé, le phénomène, qualifié d'"épisode hivernal de neige et de pluies verglaçantes non exceptionnel" n'a toutefois pas occasionné d'accident grave, les dégâts se limitant à une quarantaine d'accrochages et d'accidents matériels dans tout l'Ouest et le Sud-Ouest.

Les automobilistes "font preuve de prudence", s'est félicité le Centre régional d'informations routières (Crir) Ouest, qui englobe une vingtaine de départements, à l'instar de l'entrée de Rennes en provenance de la RN 12 où les véhicules roulaient à 30 ou 40 km/h sur cette voie limitée à 110 km/h, a constaté l'AFP.

Les principale perturbations ont concerné cette RN12, l'axe routier à quatre voies reliant Rennes à Brest par le nord de la Bretagne, coupé à plusieurs reprises en raison principalement de pertes de contrôles de poids lourds.

En milieu de matinée, cet axe était coupé à hauteur de Quédillac (Ille-et-Vilaine) dans le sens Rennes-Brest, occasionnant 5 km de bouchons, selon le Crir Ouest. La Croix-Rouge et les pompiers se sont rendus sur place pour empêcher que les automobilistes bloqués ne deviennent des "naufragés de la route", a-t-il été précisé.

Dans la Manche, où les plus fortes chutes de neige ont été observées, la circulation des poids-lourds a été interdite sur l'A84 et sur la RN13, avec l'ouverture d'aires de "stockage" pour des dizaines de camions.

Plusieurs interdictions de circuler, notamment pour les poids-lourds, ont par ailleurs été prises dans le Sud-Ouest.

En Gironde, la circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes et des transports en commun, y compris scolaires, était interdite jusqu'à 10H00. En Dordogne, l'interdiction de circulation pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes a été prolongée.

Dans la Vienne, la circulation de ces véhicules 7,5 tonnes est interdite sur l'A10 et la RN10 dans le sens Paris-Bordeaux. Les poids lourds sont notamment stockés sur le parking du Futuroscope.

Dans les Deux-Sèvres, la circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes est interdite sur l'ensemble des axes routiers du département jusqu'à 16H00, y compris sur l'A10, l'A83.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant