Intempéries : l'électricité rétablie à 95% dans le Sud-Ouest

le
0
Intempéries : l'électricité rétablie à 95% dans le Sud-Ouest
Intempéries : l'électricité rétablie à 95% dans le Sud-Ouest

L'électricité coupée vendredi matin dans 27.500 foyers du sud-ouest par de fortes rafales de vent était rétablie à 95% vendredi soir, mais les intempéries, qui ont fait trois blessés graves et huit légers, se poursuivaient avec une recrudescence des chutes de neige.

La vigilance orange restait de mise pour les risques de fortes précipitations, d'inondations et d'avalanches vendredi soir dans les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées et l'Ariège.

VIDEO. Tempête en Béarn : des milliers de personnes privées d'électricité

Dans le Sud-Ouest, près de 700 sapeurs-pompiers sont engagés et ont effectué plus de 450 interventions depuis jeudi en raison des vents violents de la nuit de jeudi à vendredi dans cette région, qui ont fait selon un bilan provisoire de «3 blessés graves et 8 blessés légers», a indiqué le ministère de l'intérieur dans un communiqué.

Le vent a soufflé en rafales de plus de 100 km/h dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Sud-Ouest, selon Météo France, qui maintient six départements en alerte jusqu'à samedi matin, 6 heures.

Quatre blessés après des chutes d'arbres. En Aquitaine, les secours ont effectué une centaine d'interventions dans les Landes et 180 dans les Pyrénées-Atlantiques où 550 appels téléphoniques ont été reçus, essentiellement pour dégager les voies de circulation entravées par la chute d'arbres ou assécher des caves inondées. Les chutes d'arbres ont entraîné quatre accidents de la circulation qui ont fait quatre blessés légers dans les Landes.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, un charpentier de 41 ans s'est grièvement blessé sur la commune de Mont, après une chute de six mètres alors qu'il se trouvait sur un toit pour replacer des tuiles. A Labastidette, en Haute-Garonne, une maison s'est effondrée vraisemblablement en raison de la pluie et du vent, selon les pompiers. Ses deux occupants avaient heureusement réussi à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant