Intempéries : fin de la vigilance orange dans le Sud-Est

le
4
Intempéries : fin de la vigilance orange dans le Sud-Est
Intempéries : fin de la vigilance orange dans le Sud-Est

La vigilance orange orages-pluie-inondations a été levée lundi après-midi dans tout le Sud-Est, selon Météo-France, après «une nuit globalement calme» sur le front des intempéries, les écoles devant rouvrir mardi dans le Gard. La fin de la vigilance concernant les Alpes-maritimes et le Var,a été annoncée dans le bulletin de 16 heures, après la Drôme et le Vaucluse (orage) ainsi que l'Ardèche (crue).

«Un axe pluvio-orageux en moyenne vallée du Rhône finit de se désorganiser» qui peut «donner localement 30 mm» de précipitation, a précisé Météo-France. La levée était intervenue à 11 heures pour les Bouches-du-Rhône et l'Ardèche, et à 6 heures pour la Lozère, le Gard et l'Hérault. Ces deux derniers départements avaient été placés en alerte rouge une bonne partie du week-end.

Peu de soucis dans la nuit

Dans les départements placés sous vigilance, les centaines de pompiers déployés n'avaient quasiment pas eu à sortir dimanche et ils n'ont effectué que quelques sorties dans la nuit, sans relever aucun incident notable, selon les pompiers des différents départements concernés.Dans la Drôme, les pompiers n'ont fait aucune intervention, et en Ardèche ils ont effectué une «soixantaine de sorties».

Les pompiers ont effectué une quinzaine d'intervention dans le nord-est des Bouches-du-Rhône, où de fortes pluies ont rendu des routes impraticables et inondé quelques maisons. La commune de La Bouilladisse a notamment été touchée avec deux véhicules emportés par les eaux et de nombreux jardins inondés, selon les pompiers.

Les commerçants du Gard mécontents de la «surmédiatisation»

Le contraste entre alerte maximale et faiblesse des précipitations dimanche a étonné plus d'un Gardois... Dans la ville d'Uzès, certains commerçants jugeaient «aberrante» voire «grotesque» la «surmédiatisation» de cette attente des pluies. On n'a quasiment pas de clients parce que les autorités ont fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 13 oct 2014 à 16:41

    Vous allez voir que les autorités vont évoquer le changement climatique pour expliquer ces dégâts, en gardant sous silence le fait qu'ils ont monnayé des permis de construire en zone inondable pendant des décennies. Mais la Nature ne vote pas, elle...

  • frk987 le lundi 13 oct 2014 à 11:25

    Dans mon coin ignoré des dieux, on a construit des centaines de bicoques style maisons phénix en zone inondable, un jour, elles seront sous 2 mètres de flotte. Mais croyez vous que ça interpelle nos chers élus....les fermes des paysans sont sur pilotis, les bicoques phénix 3 mètres plus bas. Nos anciens étaient des c.., c'est bien connu.

  • frk987 le lundi 13 oct 2014 à 11:22

    Construire des digues, c'st faisable mais ça coûte cher, signer des permis de construire n'importe où ça rapporte des électeurs...alors surtout ne changeons rien , c'est payé par la hausse des primes d'assurance pour TOUT LE MONDE. Les maires signataires en taule.....les politicards qui ne font ni digues ni prévention, en taule. Dans quelques années, le problème annuel aurait disparu de lui-même avec des zélus zhonnêtes.

  • M7097610 le lundi 13 oct 2014 à 09:30

    il ne fait que pleuvoir dans le rhone depuis 24 heures...