Intempéries aux Etats-Unis : des millions de passagers bloqués dans les aéroports

le
0
Intempéries aux Etats-Unis : des millions de passagers bloqués dans les aéroports
Intempéries aux Etats-Unis : des millions de passagers bloqués dans les aéroports

Les conditions météorologiques extrêmes aux Etats-Unis ont déjà fait 44 morts. Mais outre ces conséquences dramatiques, tornades, inondations et chutes de neige perturbent les trajets des voyageurs, en particulier ceux qui prennent l'avion. 

Le nombre d'annulations de vols ne cesse d'augmenter depuis le week-end. Selon le site Flightaware spécialisé dans le transport aérien, on en a ainsi dénombré 2 900 rien que lundi. Les retards ont, quant à eux, touché près de 5 000 vols. Dimanche, 1 640 vols ont été annulés et 6 400 retardés pour la plupart du fait des systèmes orageux positionnés au-dessus du Texas. Lundi, c'est à Chicago (Illinois) que les perturbations les plus importantes ont été relevées : une pluie verglaçante et de fortes rafales de vent ont cloué au sol plus de 1 600 avions, rapporte la chaîne NBC. Le nombre de passagers concernés depuis le week-end se chiffre ainsi en millions en cette période de fêtes de fin d'année.

Fortes tempêtes accompagnées de blizzard

Aux tornades spectaculaires et très inhabituelles pour la saison qui ont dévasté une partie du Texas ont succédé lundi de fortes tempêtes accompagnées de blizzard, de pluies verglaçantes et d'inondations sur une large partie des Etats-Unis. Le National weather service (NWS), le service météorologique national prévoit pour la nuit de lundi à ce mardi la persistance des conditions climatiques difficiles avec de «fortes chutes de neige et du verglas» dans le Nord, les plaines du centre du pays ainsi que dans la région des Grands lacs et dans le Nord-Est.

Cette carte fournie par Météociel à 8h20 heure française ce mardi montre comment le froid descend de l'Arctique et du Canada vers une large partie des Etats-Unis.

Le Centre et le Sud du pays attendent des pluies soutenues et des inondations, tandis qu'une partie du Sud-Est est sous la menace de «conditions climatiques extrêmes». «Les tempêtes devraient diminuer mardi, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant