Intempéries : 8 départements encore en alerte, une femme tuée à Nice

le
0
Intempéries : 8 départements encore en alerte, une femme tuée à Nice
Intempéries : 8 départements encore en alerte, une femme tuée à Nice

Orages, inondations à répétition et déjà un mort... Alors que seize départements étaient en alerte orange mardi en fin d'après-midi en raison de  pluies abondantes et de vents violents, Météo France a levé en toute fin de soirée la vigilance orange dans huit départements. Une femme a trouvé la mort dans un glissement terrain près de Nice (Alpes-Maritimes), dans le village de Saint-Blaise. «Elle a été ensevelie en raison d'un glissement de terrain provoqué par les très fortes pluies», a indiqué dans la soirée  le président du Conseil général Eric Ciotti, qui appelle à une très grande vigilance dans les déplacements. Les intempéries ont également causé lundi soir des dégâts en Ardèche.

Le Gard n'est plus plus concerné par l'alerte orange selon le bulletin émis peu après 16 heures par Météo France. Mais les Vosges sont désormais en vigilance crues.

Si la vigilance orange a été levée pour l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Côte d'Or, la Drôme, la Loire, le Rhône, la Sâone-et-Loire et le Vaucluse, demeurent en alerte orange l'Ain, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l'Isère, le Jura et le Var.

Les départements de ce quart Sud-Est sont en vigilance orage et pluie-inondation. Le Var ainsi que les Alpes-Maritimes le sont également  pour «vagues-submersion». Météo France conseille d'éviter le bord de mer sur le littoral de la Côte d'Azur.  Les températures, elles, seront en baisse. Le début de nuit sera encore très agité sur la façade Est du pays avec des pluies soutenues et orageuses sur le Sud. La neige arrivera à partir de 1000 m sur le Jura, l'est du Massif central et les Pré-Alpes, parfois un peu plus bas.

VIDEO. L'Ardèche à nouveau touchée par les intempéries

Les transports perturbés entre Lyon et Saint-Etienne. Les intempéries dans le sud de l'agglomération lyonnaise  (Rhône) et le débordement d'un cours d'eau perturbaient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant