Intel optimiste pour 2015, le titre monte

le
0
INTEL OPTIMISTE POUR 2015, LE TITRE FLAMBE
INTEL OPTIMISTE POUR 2015, LE TITRE FLAMBE

SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel a communiqué jeudi des prévisions de chiffre d'affaires supérieures aux estimations des analystes pour 2015 et annoncé une majoration de son dividende, ce qui a propulsé le titre à des plus hauts niveaux en treize ans à Wall Street.

Dans un communiqué publié à l'occasion d'une journée investisseurs, le géant américain des semi-conducteurs dit prévoir une croissance de l'ordre de 5% de son chiffre d'affaires l'an prochain. Le consensus des analystes est actuellement de +3,4%.

Devant les investisseurs, le président du conseil d'administration, Andy Bryant, a fait état de progrès dans la stratégie du groupe visant à s'imposer sur le marché des tablettes en subventionnant les fabricants.

"Bien sûr je ne suis pas fier de perdre de l'argent comme nous le faisons mais je peux aussi vous dire que cette question m'embarrasse beaucoup moins qu'il y a un an lorsque j'étais devant vous", a-t-il déclaré. "C'est le prix à payer quand on est resté sur la touche pendant un certain nombre d'années et qu'on veut reprendre toute sa place sur le marché."

Le groupe de Santa Clara (Californie) prévoit une marge brute de 62% en 2015, plus ou moins deux points de pourcentage, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 63%, comme pour 2014.

Les investissements sont prévus à environ 10,5 milliards de dollars (8,4 milliards d'euros) contre 11 milliards attendus cette année.

Intel a par ailleurs annoncé une majoration de six cents de son dividende annuel, à 96 cents.

Le groupe bénéficie de la stabilisation du marché mondial des ordinateurs personnels ces derniers mois, du fait notamment de la demande des entreprises qui remplacent leurs parcs vieillissants de PC.

Intel avait manqué le virage des appareils mobiles et son nouveau directeur général, Brian Krzanich, en poste depuis l'an dernier, a pour priorité de rattraper les Qualcomm et autres MediaTek sur le marché des tablettes et des smartphones.

Brian Krzanich a assuré que le groupe était bien parti pour dépasser son objectif d'équiper 40 millions de tablettes à fin 2014. Selon le cabinet de recherche Strategy Analytics, cette stratégie a permis à Intel de se hisser au deuxième rang mondial des fournisseurs de puces pour tablettes au deuxième trimestre, mais au prix de milliards de dollars de subventions.

Dans les smartphones, Intel a encore du chemin à faire en revanche.

A Wall Street, l'action gagnait 3,9% à 35,70 dollars vers 19h25 GMT après un pic à 35,76. Intel n'avait plus atteint ces niveaux depuis 2001, avant l'éclatement de la bulle internet.

(Noel Randewich, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant