Intel gomme les inquiétudes sur le marché des PC 

le
0
Le groupe californien va investir plus de 10 milliards de dollars dans ses usines cette année.

Intel vogue à contre-courant. Selon le numéro un mondial des microprocesseurs, la mort du PC (Personal Computer) au profit des smartphones et des tablettes n'est pas annoncée.

Le chiffre d'affaires d'Intel a flambé de 28 % au troisième trimestre, à 14,2 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 3,5 milliards, en hausse de 17%. La forte progression s'explique par le dynamisme des puces pour les PC, dont le chiffre d'affaires a augmenté de 22 %, à 9,4 milliards. «Les entreprises du monde entier soutiennent les achats de PC. En outre, il y a une montée en gamme des ordinateurs portables », explique Stéphane Nègre, le PDG d'Intel en France. Ainsi, le prix de vente moyen d'un microprocesseur augmente, ce qui se traduit dans les marges du groupe.

L'activité la plus rentable reste celle des puces pour les serveurs, ces gros ordinateurs utilisés notamment pour superviser un réseau de PC. La demande pour cette catégorie de machines est très élevée en raison de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant