Intel fait mieux que prévu au 1T grâce à une stabilisation des ventes de PC

le
0
Intel fait mieux que prévu au 1T grâce à une stabilisation des ventes de PC
Intel fait mieux que prévu au 1T grâce à une stabilisation des ventes de PC

Le géant américain des puces informatiques Intel a fait mieux que prévu au premier trimestre, aidé par une stabilisation de son marché historique, le PC.De janvier à fin mars, il a enregistré un bénéfice net de 1,9 milliard de dollars, en baisse de 5% sur un an.Par action, le bénéfice net, référence à Wall Street ressort à 38 cents, supérieur aux 37 cents attendus en moyenne par les analystes. Le chiffre d'affaires a progressé de 1,5% sur un an à 12,8 milliards de dollars, un chiffre conforme aux attentes.Les ventes des PC, son activité historique, se sont stabilisées à 7,9 milliards de dollars (-1% sur un an), tandis que la division de centres de données a vu ses recettes progresser de 11% sur un an à 3,1 milliards de dollars. Ses deux nouveaux créneaux porteurs, les objets connectés et les communications et appareils mobiles, sont en effervescence: leur chiffre d'affaires a flambé de respectivement 32% à 482 millions et 61% à 156 millions. Il explore ces débouchés alors que le marché des PC est cannibalisé par les nouveaux appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes. "Au premier trimestre, nous avons constaté une solide croissance dans les centres de données, des signes d'amélioration dans l'activité des PC et nous avons livré 5 millions de puces pour les tablettes, faisant ainsi des progrès dans notre objectif d'équiper 40% des tablettes en 2014", a commenté le patron Brian Krzanich, cité dans le communiqué.Le groupe a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.Intel a confirmé tabler sur une stagnation de son chiffre d'affaires et une marge brute aux environs de 61%, soit "1 point de pourcentage de plus que précédemment". Pour le deuxième trimestre, il attend un chiffre d'affaires situé entre 12,3 et 13,3 milliards de dollars, conforme aux attentes du marché (12,96 milliards de dollars).A Wall Street, le titre prenait 1,01% à dans les échanges électroniques suivant la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant