Intel bat le consensus grâce aux bases de données et au web

le , mis à jour à 23:04
0
LE CHIFFRE D'AFFAIRES TRIMESTRIEL D'INTEL LÉGÈREMENT SUPÉRIEUR AU CONSENSUS
LE CHIFFRE D'AFFAIRES TRIMESTRIEL D'INTEL LÉGÈREMENT SUPÉRIEUR AU CONSENSUS

(Reuters) - Intel a publié mercredi un chiffre d'affaires et un résultat trimestriels supérieurs aux consensus des analystes, la croissance des centres de données et de l'internet des objets ayant permis de compenser la faiblesse de la demande de PC qui a grevé le segment des microprocesseurs.

L'action gagnait 5,2% après la clôture du Nasdaq.

Pour le troisième trimestre en cours, Intel projette un chiffre d'affaires de 14,3 milliards de dollars, plus ou moins 500 millions de dollars, à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donne 14,08 milliards.

Le premier fondeur mondial a par ailleurs abaissé sa prévision d'investissement de 2015 à 7,7 milliards de dollars, plus ou moins 500 millions de dollars. Il avait déjà revu en baisse cette prévision en avril, la ramenant de 10 à 8,7 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires tiré des centres de données, le deuxième plus important d'Intel, a augmenté de 9,7% à 3,85 milliards de dollars au deuxième trimestre, grâce au développement de l'informatique dématérialisée, dite "cloud", et de la demande d'analyse de données.

Le fondeur a développé sa gamme de processeurs destinés aux centres de données, dont la marge est plus copieuse, pour compenser le ralentissement de la demande de PC. Cette initiative l'a amené à racheter Altera pour 16,7 milliards de dollars en avril dernier.

Le fait que Microsoft n'assure plus le support technique du système d'exploitation Windows XP depuis l'an dernier a été un plus pour Intel car les entreprises ont dû moderniser leurs parcs d'ordinateurs de bureau et de portables.

Mais ce cycle de mise à jour touche à sa fin et, de plus, la fermeté du dollar entraîne des hausses de prix à l'étranger, provoquant une nouvelle contraction de la demande de PC qui serait apparemment appelée à durer.

Le chiffre d'affaires tiré du segment PC, le plus important, a chuté de 13,5% à 7,54 milliards de dollars au deuxième trimestre clos le 27 juin.

Le bénéfice net est aussi en retrait, à 2,71 milliards de dollars contre 2,80 milliards un an auparavant. Le bénéfice par action n'a pas bougé, de 55 cents, en vertu d'une diminution du volume du flottant.

Le chiffre d'affaires total a représenté 13,19 milliards de dollars contre 13,83 milliards un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 50 cents et un chiffre d'affaires de 13,04 milliards.

(Abhirup Roy, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant