INTEGRAGEN annonce sa collaboration avec les investigateurs de l'étude New EPOC pour valider un bio-marqueur dans le cancer colo-rectal métastatique

le
0

Pour recevoir toute l'information financière d'IntegraGen en temps réel, faites-en la demande par e-mail à l'adresse suivante : integragen@newcap.fr. Votre inscription sera directement prise en compte.

 

 

Evry, France, le 14 janvier 2014 - IntegraGen (FR0010908723 - ALINT), société de biotechnologie et acteur de premier plan dans le développement et la commercialisation de tests de diagnostic moléculaire dans l’autisme et l’oncologie, annonce aujourd’hui une collaboration avec l’équipe d’investigateurs de l’étude New EPOC afin de valider le rôle du bio-marqueur hsa-miR-31-3p dans le cancer colo-rectal métastatique (mCRC). Ce bio-marqueur est un microARN dont le niveau d’expression serait prédictif de la durée de survie sans progression chez les patients atteints d’un mCRC recevant un anticorps monoclonal anti-EGFR.

 

Cette étude consiste en un essai clinique randomisé comparant la chimiothérapie seule et la chimiothérapie en association au cetuximab, un anticorps monoclonal anti-EGFR. Elle porte sur 272 patients non porteurs de la mutation KRAS et présentant des métastases resécables d’un cancer colorectal. Les résultats initiaux de l’étude New EPOC ont été présentés en 2013 lors du congrès de la Société Américaine d’Oncologie Clinique (ASCO) à Chicago (lien vers le résumé). La collaboration avec IntegraGen portera sur l’analyse de l’expression du hsa-miR-31-3p dans les tumeurs primitives et les métastases et sur la capacité du bio-marqueur à prédire l’évolution des patients. Une étude précédente (lien) avait montré que le niveau d’expression du hsa-mir-31-3p était associé à la réponse au traitement anti-EGFR chez les patients KRAS non muté, atteints d’un mCRC.

« Cette collaboration nous permettra de constituer un niveau supplémentaire de validation de la nature prédictive de l’expression du miR-31-3p pour la réponse au traitement anti-EGFR chez les patients atteints de mCRC » déclare le Dr François Liebaert, Vice-Président chargé de la R&D et des affaires médicales d’IntegraGen. « Nous sommes particulièrement heureux de collaborer avec les investigateurs de l’étude New EPOC et d’avoir accès aux données d’expression du hsa-miR-31-3p chez les patients issus de cette très importante étude clinique ».

« Ce projet avec IntegraGen nous permet de mener de nouvelles recherches translationnelles afin de mieux expliquer les résultats que nous avons obtenus dans l’étude New EPOC » a commenté le Dr. John Primrose, professeur de chirurgie à l’université de Southampton et Investigateur Principal de l’étude New EPOC. « Notre objectif est d’approfondir l’étude des facteurs permettant de prédire les différences de réponses chez les patients traités ou non traités avec le cetuximab ».

L’étude New EPOC a été financée par Cancer Research UKEssai clinique CRUK/06/031). Kate Law, Directeur de la recherche clinique de Cancer Research UK a indiqué « Il est d’une importance vitale que nous puissions sélectionner les traitements adéquats pour les patients de façon à leur fournir les meilleures chances de survie tout en leur épargnant des traitements inutiles. Nous espérons que cette nouvelle étude aboutira à un test permettant de prédire la réponse des patients atteints d’un mCRC aux traitements anti-EGFR ».

 

 IntegraGen développe et commercialise des tests de diagnostic moléculaire dans les domaines de l’autisme et de l’oncologie. S’inscrivant pleinement dans l’univers de la Médecine personnalisée, l’objectif d’IntegraGen est de fournir aux cliniciens les outils personnalisés de diagnostic permettant d’identifier et de qualifier les anomalies et dysfonctionnements de l’organisme afin de prescrire « le bon traitement pour le bon patient ».

Au 31 décembre 2013, IntegraGen comptait 32 collaborateurs. Son siège social est situé au Genopole d’Evry. La Société est également implantée aux Etats-Unis, au travers de sa filiale IntegraGen Inc., basée à Cambridge, MA.

Plus d’informations sur le site internet : [1] Cancer Research UK (CRUK) est la principale organisation à but non lucratif dédiée à sauver des vies par la recherche.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant