Insultes contre Taubira : Ayrault saisit la justice après la «Une» de «Minute»

le
11
Insultes contre Taubira : Ayrault saisit la justice après la «Une» de «Minute»
Insultes contre Taubira : Ayrault saisit la justice après la «Une» de «Minute»

Le Premier ministre a saisi mardi le procureur de la République de Paris au sujet de «Minute». L'hebdomadaire d'extrême-droite a fait sa «Une» sur la ministre de la Justice en titrant : «Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane». Jean-Marc Ayrault a saisi le parquet afin «de porter ces faits susceptibles de constituer l'infraction d'injure publique à caractère racial», a annoncé Matignon dans la soirée. L'association SOS Racisme avait annoncé plus tôt qu'elle allait porter plainte.

L'hebdomadaire, à paraître mercredi, «surfe» sur les insultes racistes qui ont récemment visé la ministre de la Justice, comparée à une guenon par une militante FN, exclue du parti depuis, sur une page Facebook. Un insulte reprise par une enfant lors d'une manifestation hostile au mariage pour tous à Angers (Maine-et-Loire), où une manifestation de soutien à la ministre a eu lieu lundi.

Dans un premier temps, Jean-Marc Ayrault avait annoncé qu'il étudiait «les moyens juridiques qui permettent de faire condamner ces attaques», alors que la chancellerie avait exclu un peu plus tôt d'engager des poursuites. Manuel Valls a précisé étudier avec la Garde des Sceaux et la ministre de la Culture et de la communication, Aurélie Filippetti, les moyens d'empêcher la diffusion de ce «magazine qui attaque ce qu'il y a de plus profond non seulement de la République mais aussi de notre pays».

Le collectif de parlementaires «La Gauche Forte» organisait un débat mardi soir à l'Assemblée autour des «réponses que la gauche doit apporter face à la montée du FN», auquel participaient Manuel Valls et Christiane Taubira.

SOS Racisme : «Intolérable et abject»

«Cette nouvelle provocation confirme que les insultes envers la garde des Sceaux n'étaient pas un acte isolé», analyse SOS Racisme, qualifiant cette Une «d'absolument intolérable et abjecte». La plainte sera déposée prochainement devant le tribunal de grande instance ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2734309 le mercredi 13 nov 2013 à 09:05

    Si minute avait dit "elle est bête comme une oie", racisme ?

  • M1625665 le mercredi 13 nov 2013 à 08:47

    je croyais que la gauche était contre la censure! ah c'est seulement pour les autres!

  • brinon1 le mardi 12 nov 2013 à 23:46

    Déduction sémantique : vous avez le droit de qualifier une personne de l'ethnie franque, celte, germanique, scandinave, etc, de "malin comme un singe" mais vous serez taxé de racisme ou au mieux de discrimnation si vous adressez cette qualification, à une autre ethnie et bien sur si elle est d'origine africaine. Il est urgent de saisir les gens de l'Académie Française qui seront certainement consultés en l'espèce.

  • M3265785 le mardi 12 nov 2013 à 23:14

    la dictature a commencé avec Hollande il y a 18 mois !

  • combiera le mardi 12 nov 2013 à 22:57

    réponse à Baljo : personne ne lisait minute, si vall veut l'interdire je suis vite allé sur le net pour le commander

  • combiera le mardi 12 nov 2013 à 22:55

    les caricatures de mahomet charlie peut y aller, c'est l'insulte de gauche elle est légitime. les blagues potaches de minute, c'est de droite, allez ! au tribunal !un magistrat libre (?) pourra t il décemment condamner ?

  • frk987 le mardi 12 nov 2013 à 22:35

    On est dans le délit d'opinions, bientôt plus que les journaux d'état Libération et l'Humanité. La stasi française est en place.......

  • M1310580 le mardi 12 nov 2013 à 22:34

    interdire un journal, interdire une forme d'expression car non conforme, drôle de démocratie !

  • M5441845 le mardi 12 nov 2013 à 22:33

    Quelle pub pour Minute....Des gendarmes devant les radars mobiles, d'autre gendarmes pour courir derrière Minute et encore d'autre pour empêcher les gens de siffler la Marseillaise sur les champs Elysées... L'ordre règne a Santiago

  • mucius le mardi 12 nov 2013 à 22:11

    Ces conn... de socialos qui se croient avoir le "monopole du coeur" veulent profiter de l'occase pour attenter à la liberté d'expression. J'ai acheté minute ce soir pour la 1ère fois!