Insulte à Erdogan-Une miss Turquie écope de 14 mois avec sursis

le
0
    ANKARA, 31 mai (Reuters) - Une ancienne miss Turquie a été 
condamnée mardi à une peine de 14 mois de prison avec sursis 
pour insulte envers le président Recep Tayyip Erdogan, dans un 
poème qu'elle avait posté sur le réseau Instagram. 
    Merve Buyuksarac, top-model de 27 ans, a été reconnue 
coupable d'insulte envers une personnalité publique mais sa 
peine a été assortie de sursis à condition qu'elle ne récidive 
pas durant les cinq années à venir, ont rapporté les médias 
turcs. 
    Celle qui avait été couronnée miss Turquie en 2006 a été 
brièvement interpellée l'an dernier à cause d'un texte titré "Le 
poème du maître", où il était fait allusion à la vaste affaire 
de corruption qui a éclaboussé de hautes personnalités 
politiques turques en 2014. 
    Insulter le chef de l'Etat est passible de quatre ans de 
prison en Turquie. Depuis que Recep Tayyip Erdogan a été élu 
président en août 2014, les procureurs ont ouvert plus de 1.800 
procédures pour insulte envers sa personne, visant aussi bien 
des caricaturistes, des journalistes que des adolescents. 
    Le ministère public turc poursuit également en justice un 
humoriste allemand, Jan Böhmermann, qui s'était moqué du 
président Erdogan à la télévision allemande. 
 
 (Ece Toksabay; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant