Instagram Direct permet d'envoyer photos et vidéos dans des messages privés

le
0
Instagram Direct permet d'envoyer photos et vidéos dans des messages privés
Instagram Direct permet d'envoyer photos et vidéos dans des messages privés

Instagram a dévoilé jeudi à New York son nouveau service "Instagram Direct", qui permet à ses quelque 150 millions d'utilisateurs d'envoyer désormais des messages photo ou vidéo privés destinés à quelques amis ou proches seulement."Je vous présente Instagram Direct, un moyen facile d'envoyer photos et vidéos à vos amis et votre famille", a lancé le cofondateur de l'application de partage de photos appartenant à Facebook, Kevin Systrom, lors d'une présentation à Manhattan.Ce nouveau service permet aux utilisateurs d'Instagram d'envoyer une photo ou une vidéo à une petite partie de leurs amis, jusqu'à 15 personnes. L'objectif étant, selon Kevin Systrom, de privilégier l'intimité."Il y a des moments dans la vie qui ne sont parfois destinés qu'à une seule personne, ou à quelques proches: une plaisanterie privée entre amis, une photo envoyée à quelqu'un que l'on aime juste pour lui faire coucou", explique Instagram."Nous voulions vraiment mettre l'accent sur les moments que l'on veut partager uniquement avec quelques amis, avec les personnes qui comptent réellement. Il ne s'agit pas d'envoyer des spams à tous les gens que l'on connaît", a insisté M. Systrom en conférence de presse.Ce nouveau service intervient deux jours après que l'un des rivaux d'Instagram, le réseau social Twitter, a sorti une nouvelle version de son application pour téléphones portables, qui permet aux utilisateurs de smartphones d'envoyer des photos via des messages directs privés.Instagram Direct est aussi en concurrence avec Snapchat, qui permet d'envoyer des photos ou de brèves vidéos s'autodétruisant 10 secondes après avoir été regardées.Pour Eden Zoller, experte chez Ovum, ce nouveau service est "un geste clair" de la part de Facebook afin de garder ses utilisateurs."Instagram est menacé par des rivaux directs comme Vine et Snapchat, mais il subit aussi la concurrence indirecte venant de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant