Instabilité fiscale : «C'est difficile à vivre pour nous!»

le
1
Lors du meeting de protestation organisé mardi soir par le Medef et la CGPME à Lyon, Le Figaro a recueilli l?exaspération des entrepreneurs sur les zigzags fiscaux du gouvernement. Des témoignages qui sonnent comme des avertissements.

? Pierre Larregain, dirigeant de sa propre société de conseil, s'est finalement résolu à travailler seul. «Embaucher un salarié, c'est trop de problème! Le droit du travail est de pire en pire», peste-t-il. Au vu de son expérience, il ne s'étonne pas que la France ait structurellement un chômage de masse. Et le patron de conclure, ironique: «On a l'impression que les seules trouvailles du gouvernement, ce sont les nouveaux impôts.»

?Pour Christian Tinel, qui dirige un cabinet de conseil en rémunération, il est absurde d'opposer, comme le fait le gouvernement, grandes et petites entreprises. «Mes clients, ce sont aussi des grands groupes. S'ils sont trop ponctionnés, ils ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 10 oct 2013 à 10:59

    normal avec Normal 1er le mou