Insolite : Les Rasta Rockett de Beaver Creek !

le
0
Insolite : Les Rasta Rockett de Beaver Creek !
Insolite : Les Rasta Rockett de Beaver Creek !
Samedi, à l'occasion des qualifications pour l'épreuve de slalom des Championnats du monde de Beaver Creek, un Haïtien de 52 ans et un Jamaïcain de 45 ans se sont élancés du portillon de départ.

Instant magique comme seules les compétitions mondiales peuvent nous en offrir dans le sport. Le solo de natation de l'Equato-guinéen Eric Moussambani, aux Jeux Olympiques de Sydney, est resté dans toutes les mémoires. Mais samedi, à Beaver Creek, les Championnats du monde de ski alpin nous ont aussi offert leur belle histoire lors des qualifications pour l'épreuve finale de slalom, qui a lieu ce dimanche. Dans le portillon de départ, de nombreux skieurs venus du monde entier n'ayant pas le niveau suffisant pour obtenir leur ticket pour la finale directement. 59 skieurs arrivent en bas de la piste, parmi lesquels deux anonymes remarqués à Beaver Creek : Jean-Pierre Roy et Michael Elliott Williams.

Le premier cité est Haïtien. Âgé de 52 ans et grand-père depuis peu, Jean-Pierre Roy reste aujourd'hui une référence dans les Caraïbes. Samedi, le quinquagénaire a pris l'avant-dernière place, en 3'10''63, à plus d'une minute du vainqueur du jour, l'Espagnol Joaquim Salarich. Mais Roy est arrivé en bas sans manquer une seule porte ! Un exploit partagé par son voisin des Caraïbes, le Jamaïcain Michael Elliott Williams, 45 ans, classé dernier à l'arrivée à près de deux minutes de Salarich. Mais tout sourire. A la Rasta Rockett !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant