Inquiétudes sur une nouvelle pilule abortive

le
0
INFO LE FIGARO - Des gynécologues dénoncent la misesur le marché d'un produit pour lequel il n'y a pas eu d'essais cliniques dans les règles. » Comment se déroule une IVG médicamenteuse ?

«Nous n'avons pas besoin d'un scandale en matière d'IVG en France! Nous avons déjà eu l'affaire des pilules contraceptives, ça suffit», s'emporte le Pr Israël Nisand, chef du pôle de gynécologie obstétrique au CHU de Strasbourg. Il n'est pas le seul en colère. En tout, ce sont six professeurs de gynécologie (Philippe Descamps d'Angers, Hervé Fernandez de Bicêtre, Aubert Agostini de Marseille, Jean-Louis Benifla et Bruno Carbonne de Trousseau à Paris) qui ont écrit une lettre queLe Figaro s'est procurée, à la ministre de la Santé, Marisol Touraine pour leur faire part de leur préoccupation. En cause, la mise sur le marché français d'une pilule abortive, le Miffee du laboratoire français Linepharma. Le problème, c'est que sur le plan réglementaire, le Miffee ne peut...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant