Inquiétudes pour l'avenir de la pédiatrie en France

le
0
Avec un pédiatre pour 6000 enfants, la pénurie touche aussi bien le secteur libéral que les hôpitaux.

La France n'a pas assez de pédiatres et les choses ne vont pas s'arranger. Malgré une augmentation récente du numerus clausus dans cette spécialité, les jeunes nouvellement formés ne parviendront pas à compenser les nombreux départs à la retraite qui se profilent à l'horizon. Comme c'est le cas dans beaucoup d'autres spécialités, c'est le secteur libéral qui est le plus touché, les jeunes pédiatres préférant être salariés dans les hôpitaux des grandes agglomérations. Pour alerter les pouvoirs publics, l'Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa) va déposer ce matin au ministère de la Santé une pétition signée par 130.000 personnes.

Si la France affiche aujourd'hui le taux de natalité le plus élevé d'Europe, «elle ne compte qu'un seul pédiatre pour 6000 enfants, soit trois fois moins que la moyenne européenne et huit fois moins qu'en Italie», souligne l'Afpa dans sa pétition. Les États-Unis qui sont confrontés eux aussi à une pénurie on

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant