Inquiétude sur le niveau des nappes phréatiques

le , mis à jour à 16:42
18
INQUIÉTUDE SUR LE NIVEAU DES NAPPES PHRÉATIQUES
INQUIÉTUDE SUR LE NIVEAU DES NAPPES PHRÉATIQUES

PARIS (Reuters) - Les niveaux des nappes phréatiques sont inférieurs à la normale dans la plus grande partie de la France, souligne le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans une note publiée lundi, alors que le pays est touché par une vague de chaleur précoce.

Selon le BRGM, les deux tiers (70%) des nappes phréatiques en France affichent un niveau modérément bas à très bas et "seuls quelques rares secteurs présentent des niveaux autour de la moyenne comme au sud du bassin parisien et une partie de la région Occitanie".

En cause: les pluies insuffisantes de l'automne et de l'hiver, qui n'ont pas permis aux nappes phréatiques de se recharger. Le printemps a également été marqué par un déficit pluviométrique et à cette période les précipitations contribuent plutôt à la croissance des végétaux qu'à la recharge des nappes phréatiques.

Alors que la sécheresse se manifeste déjà dans une partie du pays, des mesures de restriction des usages de l'eau ont déjà été prises par les préfets dans 22 départements, peut-on constater sur le site Propluvia du ministère de l'Environnement.

Dans certaines zones restreintes, l'interdiction concerne même les prélèvements pour l'irrigation agricole.

Cette note du BRGM est publiée alors que la France est confrontée à une vague de chaleur décrite par Météo-France comme un "épisode de canicule précoce, intense pour la période et relativement durable".

La vigilance orange canicule a été étendue lundi après-midi à 35 départements supplémentaires, portant le nombre total de départements concernés à 51.

Seul un petit quart nord-est du pays et les régions méditerranéennes sont épargnées.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 il y a 4 mois

    frk, vous savez que faire la vaisselle à la main , on utilise le double d'eau ??

  • M1903733 il y a 4 mois

    Arrêtez de vous en prendre au maïs , en Picardie je ne vois jamais un arrosage de maïs, par contre maintenant on arrose certains champs de pommes de terre ou les betteraves.Au fait les piscines individuelles elles consomment combien d'eau sur tout le territoire.

  • frk987 il y a 4 mois

    Comme le disent certains on arrache les haies, certes pour un tracteur c'est nul....de fait les réserves d'eau dans ces petites oasis contribuent à la sécheresse globale, on transforme les zones agricoles en lotissements bétonnées et goudronnés, l'eau ruisselle sans pénétrer.......On forge notre malheur.

  • frk987 il y a 4 mois

    Au diable votre réchauffement climatique, cela n'a rien à voir avec l'augmentation exponentielle de la population et la consommation d'eau par les habitants des pays développés. 3 douches par jour ne font pas peur à certains alors que c'est hyper mauvais pour la peau...des piscines de partout.... on lave le linge tous les jours, on irrigue du maïs (70% de la consommation d'eau)...etc......

  • M7097610 il y a 4 mois

    on regrette déjà Hollande et la pluie ?

  • glaty il y a 4 mois

    COMME LES ROMAINS L'ONT FAIT, IL FAUT QUE LES POLITIQUES CONSTRUISENT DES OEUVRES POUR DEVIER LES COURS D'EAU POUR ALIMENTER TOUS LES COINS DE FRANCEL les Romains l'ont fait reste a espérer que nos politiques et nos ingénieurs ont la capacité intellectuelle de comprendre et d'agir au plus vite sur ce problème de sècheresse annoncée chaque année par la météo et la presse

  • busterk il y a 4 mois

    Et arrêtons les pratiques destructrices : arrachage des haies, artificialisation des sols, labour et sols nus, qui empêche la pénétration de l'eau dans les sols, eau qui gonfle des rivières qui ne n'ont plus d'espace où débordée... d'où inondations catastrophiques. La boucle est bouclée

  • glaty il y a 4 mois

    L'EAU "PERDUE " QUI PAR A LA MER EST UN GASPILLAGE SANS NOM IL FAUT ABSOLUMENT FAIRE DES DERIVATIONS DE RIVIERES ET FLEUVES POUR IRRIGUER TOUS LES COINS DE FRANCE IL FAUT QU'IL Y AIT UNE VRAIE PRISE DE CONSCIENCE DU PROBLEMEE ET S'EN OCCUPER SERIEUSEMENT ET TRES VITE C'EST UN ENJEU VITALE POUR LA FRANCE QUI DOIT SE PROTEGER EN FAISANT DES GRANDS TRAVAUX "couteux,certes " MAIS INDISPENSABLE ,, QUI VA ALLER REVEILLER LES POLITIQUES ET LEUR DIRE DE S'OCCUPER ET METTRE EN OEUVRE CES TRAVAUX,QUI,

  • Cambio17 il y a 4 mois

    Faire des barrages ou des bassines de retenue d'eau, ne sert à rien quand il y a de moins en moins d'eau... Il faut voir plus loin que le bout de son nez... A quand les usines de désalinisation d'eau de mer ???

  • bern1616 il y a 4 mois

    je comprends même pas que ça ne soit pas fait depuis longtemps!le jour ou les gens tourneront le robinet et que ça coulera pas ils commenceront à réflechir au réchauffement climatique!