Inquiétude sur l'utilisation d'antibiotiques dans la production d'éthanol

le
0

Aux Etats-Unis, deux membres de la Chambre des représentants s'inquiètent des conséquences de la production d'éthanol pour la santé humaine. Les démocrates Edward Markey et Louise Slaughter ont envoyé en fin de semaine dernière un courrier à l'Administration pour les produits alimentaires et médicamenteux (FDA) afin qu'elle étudie l'impact de l'utilisation d'antibiotiques.

Un mois après la réduction de l'utilisation d'antibiotiques dans les élevages imposée par la FDA, Edward Markey et Louise Slaughter demandent à l'institution de légiférer sur la fabrication d'éthanol à partir de maïs.

De la pénicilline et de l'érythromycine, notamment, sont en effet utilisés dans la production d'éthanol à partir de maïs, pour éviter le développement de bactéries lors du processus de fermentation, qui a lieu juste avant la distillation.
D'après les deux parlementaires américains, des résidus de cette production servent ensuite de nourriture à des animaux destinés à l'alimentation humaine. Des antibiotiques se retrouvent donc finalement dans la viande consommée, alors que la FDA cherche à limiter leur présence.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant