Inquiétude autour d'un virus dérivé du H5N1

le
0
Une commission américaine de biosécurité, qui craint une récupération terroriste, voudrait empêcher la publication de travaux sur ce virus hautement mortel rendu contagieux pour l'homme par des chercheurs.

» INTERVIEW - «La plupart des virus dangereux sont dans la nature»

La crainte de voir des scientifiques mettre au point un virus susceptible de décimer des populations entières est récurrente. La dernière manifestation en date concerne un virus dérivé du H5N1 responsable de la grippe aviaire. Créé en toute légalité par des chercheurs de Rotterdam aux Pays-Bas, ce nouveau virus est redoutable. Comme la souche H5N1 hautement pathogène dont il est issu, il pourrait tuer près de la moitié des personnes infectées. Le H5N1 qui circule actuellement touche essentiellement des oiseaux et rarement les humains, qui ne peuvent pour l'instant se le transmettre entre eux. Mais Ron Fouchier et son équipe sont parvenus à modifier le génome du virus connu pour le rendre transmissible d'homme à homme par simple proximité avec un malade. L'expérience a été conduite sur des furets, les animaux qui reproduisent le plus précisément la réaction de l'organisme humain face à la g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant