Inquiétude à Washington après l'exécution du cheikh Nimr

le
0
    WASHINGTON, 2 janvier (Reuters) - Les Etats-Unis ont fait 
part samedi de leur inquiétude après l'exécution en Arabie 
saoudite du cheikh Nimr al Nimr, figure de l'opposition chiite, 
qui risque d'attiser les tensions interreligieuses. 
    Le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, a appelé 
les autorités de Ryad à respecter et à protéger les droits de 
l'homme et à permettre l'expression pacifique des désaccords. 
    Tous les dirigeants de la région doivent "redoubler 
d'efforts" pour faire baisser les tensions dans la région, 
a-t-il dit. 
 
 (Patricia Zengerle, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant