Inquiets, les parents affluent aux conférences «antigenre»

le
0

Depuis la rentrée, pas une semaine ne se passe sans la programmation d'un rendez-vous sur ce thème, à l'initiative d'associations telles que Familles de France, les AFC (Associations familiales catholiques) ou les Udaf (Unions départementales des associations familiales).

«J'ai l'impression de me retrouver face à un danger sournois, déguisé», décrit Marie-Alice. ABCD de l'égalité, diffusions du film Tomboy, déconstruction des stéréotypes... Cette mère de famille quadragénaire, professeur des écoles, se sent menacée par une percée de la théorie du genre dans les classes.

Mardi soir, à Versailles, ils étaient plus de deux cents à venir, comme elle, chercher des réponses à ces questions qui enflamment le débat sur l'école dans une conférence organisée par la fédération des Yvelines des AFC (Associations familiales catholiques). «Qu'est-ce que le "genre"?», «Quelles conséquences pour nos enfants?», «Quelle éducation affective et sexuelle?», «...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant