Inquiétante série d'incidents à la gare de triage de Drancy

le
2

Chaque année, 250.000 wagons transitent par ce centre, dont 15.000 contiennent des produits toxiques. Inquiets après deux alertes en février, les élus se mobilisent.

Une succession d'incidents dans la gare de Drancy en Seine-Saint-Denis, l'un des plus importants centres de triage de France avec ­Woippy (Moselle) et Sibelin (Rhône), suscite les inquiétudes des élus.

Chaque année, ce sont 250.000 wagons de fret dont 15.000 (selon les chiffres de la SNCF) contenant des produits toxiques qui transitent par cette gare concentrant 48 voies ferrées et limitrophe de Drancy, du Bourget et du Blanc-Mesnil. Sur ces 15.000 wagons, 70 % renferment des hydrocarbures inflammables, 10 % du chlore et de l'ammoniac et 20 % des substances radioactives, toxiques et explosives.

Dans une étude de dangers réalisée en 2011, l'État estimait qu'en cas de brèche de 2 cm ou de rupture totale sur un wagon de chlore, les effets mortels seraient présents dans un périmètre de 26...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lasoudr2 le dimanche 2 mar 2014 à 18:31

    t'as oublié d'être C.on, toi

  • dlombert le lundi 17 fév 2014 à 03:22

    Pourtant à drancy , le tri, ils connaissent.....ils faisaient déjà ça en 43..