Inondations : les Russes cherchent des responsables

le
0
Les autorités de la région de Krasnodar sont accusées de ne pas avoir anticipé la catastrophe. Une enquête pénale est ouverte.

La journée de deuil observée lundi en Russie après les inondations dans le sud-ouest du pays (171 morts) n'a pas éteint la polémique. Est-ce la colère imprévisible du ciel ou «l'irresponsabilité» des autorités locales qui ont conduit à un tel bilan? «Des erreurs ont été commises», a tranché lundi le ministre des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov. Une enquête pénale a été ouverte pour «homicide par imprudence».

Riche région agricole, Krasnodar traîne une sulfureuse réputation. Le réservoir d'eau, situé en amont de la ville martyre de Krymsk et dont la population cible la responsabilité dans l'inondation, est géré, via plusieurs sociétés offshore chypriotes, par deux hauts fonctionnaires fédéraux. Le premier, Stanislav Svetlitski, a été ministre adjoint de l'énergie. Le second, Anatoli Ballo, est le chef adjoint de la banque d'État VEB qui subventionnait largement cette compagnie hydraulique. Les deux hommes sont poursuivis depuis peu pour es

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant