Inondations : le Secours populaire a «besoin d'argent pour travailler»

le
0
INTERVIEW - Pour aider les sinistrés à faire face aux longs mois de reconstruction qui les attendent, le Secours populaire lance un appel aux dons financiers. «Nous resterons le temps qu'il faudra», indique Malika Tabti, secrétaire nationale de l'association.

LE FIGARO.- De quoi ont besoin les sinistrés?

Malika TABTI. - Suite à la brutale montée des eaux dans les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne, les sinistrés avaient d'abord besoin d'un coup de main pour les aider à déblayer la boue. Cette boue commence à sécher, elle est lourde, elle colle, il est très difficile de s'en débarrasser. Nous distribuons aussi de l'eau potable et des produits alimentaires, car il faut s'imaginer que dans certains villages, les vivres commencent à manquer! Dans un deuxième temps, à mesure que la toute première urgence est passée, nous identifions les besoins. Certaines familles ont tout perdu, elles ont besoin de machines à laver, de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant