Inondations : l'Yonne et la Haute-Marne toujours en vigilance orange

le
0
Inondations : l'Yonne et la Haute-Marne toujours en vigilance orange
Inondations : l'Yonne et la Haute-Marne toujours en vigilance orange

Début de semaine difficile pour l'Est de la France qui a déjà passé le week-end les pieds dans l'eau. Si la décrue se poursuit en Côte d'or, l'Yonne et de la Haute-Marne sont maintenus en vigilance orange jusqu'à mardi matin.

Situation critique dans l'Yonne

C'est dans l'Yonne, dans les environs de Tonnerre et de Chablis, que la situation était la plus critique en milieu de journée dimanche, avec une quarantaine de communes touchées par les crues de l'Armançon et du Serein, les plus fortes depuis au moins 2001. Dans les cinq localités les plus touchées, on recensait plus de 80 maisons inondées. Depuis samedi après-midi, les pompiers ont multiplié les interventions pour la mise en sécurité des personnes et des biens et 70 personnes ont dû être évacuées. Dans le secteur de Tonnerre, où 20 personnes ont été mises en sécurité, dont cinq touristes italiens coincés sur un bateau, c'est un affluent de l'Yonne, l'Armançon qui est sorti de son lit.

23 communes situées en aval de la ville jusqu'à Migennes, étaient touchées par l'inondation, qualifiée de «majeure» par les services préfectoraux et dépassant en intensité les précédents épisodes de 1998 et de 2001. Selon la préfecture, la montée des eaux devait se poursuivre toute la journée et la nuit prochaine, avec parfois une hausse des niveaux pouvant atteindre 60 à 80 cm. Sur le Serein, l'eau a envahi des habitations dans 16 communes situées entre Chablis et Beaumont, où l'on s'attendait à une montée des eaux de 50 cm dans les heures à venir. La préfecture a indiqué que la constitution des dossiers de reconnaissance en catastrophe naturelle serait mise en oeuvre dès lundi avec les maires concernés.

Vigilance en Haute-Marne, décrue progressive en Côte d'Or

En Haute-Marne, après avoir touché Chaumont, les inondations se déplaçaient vers le nord. Le secteur de Joinville, où le niveau de l'eau «monte encore un peu», est...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant