Inondations dans le Var : deux morts, un disparu et de nouvelles évacuations

le
3
Inondations dans le Var : deux morts, un disparu et de nouvelles évacuations
Inondations dans le Var : deux morts, un disparu et de nouvelles évacuations

Les fortes pluies et inondations ont fait au moins deux morts et un disparu dans le Var ce dimanche, selon la préfecture. L'alerte orange de Météo France a été maintenue jusqu'à lundi matin, 6 heures, dans le département, où les intempéries ont généré des crues sur la zone de Hyères / La Londe-les-Maures. Les fortes pluies, parfois orageuses, vont perdurer jusqu'en fin de nuit, «même si des périodes d'accalmie temporaires sont possibles», ajoute l'organisme.

Un fort épisode orageux très localisé autour de la commune de La Londe-les-Maures «fait craindre de forts dégâts», selon le sous-préfet du Var, Boris Bernabeu. Il précise que «plusieurs routes sont coupées» et que «d'importants moyens de secours ont été dépêchés». Des habitants de Hyères ont également dû être évacués dans la nuit de dimanche à lundi.

Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls seront sur place ce lundi matin. Le Premier ministre promet que l'arrêté de catastrophe naturelle sera «pris dans les plus brefs délais», dans une interview à Var Matin. Il demande également aux ministres de «mettre en oeuvre au plus vite les procédures d'indemnisation des particuliers et des collectivités locales».

Les événements des dernières heures :

-0h35. Dans le Forum du Casino, à Hyères, transformé en centre d'hébergement, 70 personnes sont recueillies. Souvent «des personnes âgées, voire très âgées, vivant seules», explique sur place le responsable du centre Jean-François Cornu. Un dortoir y est installé, avec une équipe de soutien médical et psychologique.

-0h30. Une cinquantaine de personnes du quartier de l'Ayguade, à l'est de la ville de Hyères, sont évacuées, par hélicoptère ou en barque. Elle-même obligée d'abandonner son logement plus tôt dans la soirée, Carmen Aribas raconte : «On est passé par la fenêtre du toit car l'eau était montée». Yannick Palier, du même quartier, également hélitreuillé, racontait une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le dimanche 19 jan 2014 à 20:56

    Dès lors ou on autorise la construction dans des zones qui ont ,par le passé, été inondée on est assuré de revivre le phénomène et on s'étonnera!!!!

  • frk987 le dimanche 19 jan 2014 à 18:37

    Croyez vous que les élus de ces régions prévoiraient de faire des digues....que nenni, c'est tellement plus facile de délivrer des permis de construire en zones inondables et attendre que la catastrophe inéluctable se produise.

  • C177571 le dimanche 19 jan 2014 à 15:19

    C'est de la faute à Sarko!