Inondations dans l'ouest : trois départements en vigilance orange

le
1
Inondations dans l'ouest : trois départements en vigilance orange
Inondations dans l'ouest : trois départements en vigilance orange

Départements sous surveillance, dégâts matériels, coupures d'électricité... Une partie de la France s'est encore réveillée ce jeudi les pieds dans l'eau après le passage de la tempête Dirk. Quelque 7500 foyers étaient toujours privés de courant en Bretagne en début de nuit.

L'alerte orange aux fortes pluies a été levée dans les Alpes-Maritimes où l'activité de l'aéroport de Nice a repris normalement, après de grosses perturbations mercredi. Mais la vigilance orange «Crues» est maintenue sur les cours d'eau de deux départements bretons : le Morbihan et l'Ile-et Vilaine. Dans le Sud, un très fort vent de nord-ouest souffle dans le golfe du Lion et se propage sur l'Ile de Beauté. La Corse-du-Sud reste ainsi sous vigilance orange pour fortes vagues.

Dans la soirée, de nouveaux coups de vents et de fortes pluies sont attendus, avec une perturbation qui arrivera par la Bretagne en marge de la tempête Erich, prévient Météo Consult. Un nouvel épisode de vents violents, «de moindre intensité que celui du 24 décembre», concernera les régions du nord-ouest, de la Bretagne au Nord-Pas-De-Calais.

Côté dédommagement des dégâts matériels, le ministre de l'Intérieur est venu rassurer les habitants de trois communes bretonnes particulièrement touchées. Manuel Valls admet qu'«il y a eu une erreur d'appréciation» dans l'évaluation des précipitations. Les assureurs, eux, affirment être «déjà à pied d'?uvre sans attendre des arrêtés ministériels déclarant l'état de catastrophe naturelle».

Revivez heure par heure les événements de ce jeudi 26 décembre.

19 heures. 7 500 foyers privés d'électricité. Selon ERDF, au moins 7 500 personnes étaient encore privés sans courant en Bretagne.

17h45. Les assureurs «déjà à pied d'?uvre». Selon Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA) et Gérard Andreck, président du Groupement des entreprises ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1178616 le jeudi 26 déc 2013 à 15:54

    IL FAUT DIRE : VALLS EST LE TOP ....EN AUCUN CAS QUE C'EST UN FLOP CE MEC