Inondations : Ayrault annonce un débloquage de fonds immédiat

le
0
Inondations : Ayrault annonce un débloquage de fonds immédiat
Inondations : Ayrault annonce un débloquage de fonds immédiat

Alors que trois personnes y ont perdu la vie et que de lourds dégâts sont à déplorer, Jean-Marc Ayrault a assuré ce lundi que des «fonds» seraient débloqués «tout de suite» pour engager les travaux de réparation des «biens publics» endommagés par les récentes inondations dans le Sud-Ouest. Plusieurs ministres ont ainsi été réunis à Matignon par le chef du gouvernement, dont Manuel Valls pour l'Intérieur, Sylvia Pinel pour le Tourisme ou encore Delphine Batho pour l'Environnement. Jean-Marc Ayrault a notamment insisté sur l'arrêté de reconnaissance de l'état de «catastrophe naturelle» qui devrait être «signé cette semaine».

«Les assurances peuvent déjà se préparer à constituer les dossiers» d'indemnisation de biens privés, a-t-il averti.

La veille déjà, le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici avait annoncé une indemnisation «rapide et généreuse»: «La solidarité du gouvernement est totale», affirmait-il sur le plateau du Grand Rendez-vous Europe1 - iTélé - «Le Parisien»-«Aujourd'hui en France». Sans pouvoir évaluer pour l'instant le montant des dégâts, il affirme que le gouvernement «sera à la hauteur»: «Je veillerai à ce que les indemnisations soient lancées rapidement et qu'elles soient aussi généreuses que nécessaires. Les estimations, ça prend du temps. Mais il n'y a pas d'inquiétude à avoir, nous sommes aux côtés des victimes», avait insisté Pierre Moscovici.

Une avance à la disposition des collectivités

«L'Etat est et sera en première ligne», confirme ce lundi matin Jean-Marc Ayrault à l'issue de la réunion avec ses ministres. Il a par ailleurs «salué tous les efforts faits par la population, les collectivités locales, les services de l'Etat» pour faire face à cette situation. «S'agissant des biens publics, ceux nécessaires au bon fonctionnement, je pense aux accès routiers, le gouvernement a décidé de débloquer tout de suite des fonds ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant