Innovation : La Poste mise sur les start-up françaises

le
6
4,8 millions d'euros ont été attribués à Start'inPost et son équipe constituée de trois personnes, avec pour objectif d'accélérer le développement de vingt-cinq start-up d'ici douze mois.
4,8 millions d'euros ont été attribués à Start'inPost et son équipe constituée de trois personnes, avec pour objectif d'accélérer le développement de vingt-cinq start-up d'ici douze mois.

Pour rester la tête hors de l'eau, La Poste fait flèche de tout bois. Ce vendredi, elle recevait le feu vert de l'Autorité des télécoms pour augmenter ses tarifs de 5,2 % par an pendant quatre ans, afin de faire face à la chute des volumes du courrier qui plombe ses performances. Mais le groupe ne compte pas en rester là et prépare la diversification de ses activités. En effet, le 26 mai 2014, la Poste lançait Start'inPost, un accélérateur industriel au service de la démarche d'innovation du groupe. 4,8 millions d'euros ont été attribués à ce projet et son équipe, constituée de trois personnes, avec pour objectif d'accélérer le développement de vingt-cinq start-up d'ici douze mois. Sélectionnées sur dossier au fil de l'eau, les start-up doivent répondre à quatre critères : peser moins de 500 000 euros par an, être innovante, avoir un concept établi et une équipe constituée. Les thématiques concernées sont : le e-commerce, les services de proximité, les objets connectés et la confiance numérique. "L'idée est de nous associer à des entreprises innovantes qui viennent compléter l'offre du groupe La Poste", explique Hugues Hansen, directeur général de Start'inPost et du groupe Mediapost Communication. L'accompagnement Start'inPost se fait en deux phases : un business-test de trois mois permettant de valider sur le terrain l'appétence du marché pour le produit ou le service proposé, suivi, si l'expérience a été concluante,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le mercredi 30 juil 2014 à 16:50

    Avec nos sous (augmentation) ils vont faire du bisness avec des star-ups, de qui ce moque ton, j'espère que la concurrence va bientôt les écrasés

  • faites_c le mercredi 30 juil 2014 à 16:28

    Oxilla a trouvé un nouveau créneau : comment faire émerger une idée en faisant travailler les autres sans les rémunérer! En l'occurence, Oxilla utilise la main d'oeuvre de la poste sans la rémunérer pour promouvoir son réseau. Fallait y penser! Maintenant allouer 5 millions d'euros à 3 gugusses pour sélectionner 25 projets qui feront ensuite appel au marché pour se développer, on se demande à quoi servent les 5 millions!

  • M6153102 le mercredi 30 juil 2014 à 16:15

    Votre chiffre d'affaires diminue ? Augmentez vos tarifs de 5,2 % pendant quatre ans ! Ah, vous êtes dans le secteur privé et ça ne marche pas ? Bizarre…

  • jf2007 le mercredi 30 juil 2014 à 16:13

    le prix du timbre ne doit pas être dans la liste des produits pour mesurer l'inflation, enfin surtout pour le taux du livret A

  • M1736621 le mercredi 30 juil 2014 à 16:02

    En dehors du Recommandé (monopole), il en faudra beaucoup pour que je poste quoi que ce soit

  • lorant21 le mercredi 30 juil 2014 à 15:55

    La Poste est fichue mais on ne pourra pas lui reprocher de ne rien faire. Le contraire de la SNCF qui dort sur un tas d'or et en fait du plomb.