Innovation : la France des inventeurs couronnée à Lisbonne

le
0
Innovation : la France des inventeurs couronnée à Lisbonne
Innovation : la France des inventeurs couronnée à Lisbonne

Le brevet comme indice du dynamisme économique d’un pays. L’Office européen des brevets (OEB) dévoile ce jeudi matin les vainqueurs de la onzième édition du prix de l’Inventeur européen 2016, à Lisbonne (Portugal). Le millésime est un grand cru pour l’innovation tricolore. En effet, sur les six primés, deux sont français. Primé dans la catégorie Recherche, Alim-Louis Benabid a mis au point un traitement contre la maladie de Parkinson.

 

La franco-britannique Helen Lee, elle, a reçu le prix Populaire pour son kit de diagnostic anti-VIH. Deux autres représentants tricolores étaient finalistes : le professeur Alain Carpentier est nommé dans la catégorie L’œuvre d’une vie pour le cœur artificiel Carmat ; dans la catégorie Industrie, Pierre-Yvan Liardet, Joan Daemen et leur équipe de l’entreprise STMicroelectronics sont distingués pour leur cryptage ultra-sécurisé des cartes à puces. Leur sélection par le prestigieux prix de l’Inventeur européen illustre le niveau de la recherche en France. Et son statut de championne de l’innovation en Europe, aux côtés de l’Allemagne, avec plus de 25 000 brevets déposés chaque année.

 

Arme économique

 

Le constructeur automobile PSA monte sur la première marche du podium, avec 1 200 brevets déposés par an en moyenne ! Le brevet est en effet une arme économique stratégique. La Chine l’a bien compris, qui a entrepris de passer du statut d’« atelier du monde » à celui de « laboratoire du monde ». Au point de ravir aux Etats-Unis la place de leadeur mondial en 2012. Le brevet joue aussi un rôle de vitrine technologique. La propriété intellectuelle fait ainsi partie des armes économiques à fourbir. Et les entreprises françaises entendent bien ne pas se laisser distancer sur ce terrain.

«Les brevets démontrent le dynamisme de l’entreprise»

Pierre-Yvan Liardet, chercheur cryptographe chez STMicroelectronics

Chercheur cryptographe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant