Innovation: des start-up se mesurent au-dessus des nuages

le
0
Innovation: des start-up se mesurent au-dessus des nuages
Innovation: des start-up se mesurent au-dessus des nuages

"C'est une première mondiale!" Pour promouvoir l'esprit entrepreneurial français et favoriser les contacts entre jeunes pousses et investisseurs, un concours de start-up un peu particulier était organisé lundi dans un avion partant aux Etats-Unis. Les représentants de six jeunes pousses proposant des choses aussi différentes qu'un Vélib' de la trottinette, une application permettant de transformer une table en écran tactile ou un système de sécurisation des paiements par chaîne de blocs avaient sept minutes pour convaincre les sept membres du jury, en quarante-deux entretiens individuels, à la chaîne, dans les amples fauteuils disposés en quinconce de la première classe.Première classe ou pas, le couloir d'un Boeing 757 reste relativement étroit, et qui dit première mondiale dit aussi quelques journalistes, et donc des interviews imprévues, des communicants affairés, des caméras dans le chemin, des organisateurs sur le qui-vive, et même des stewards apportant des rafraîchissements. D'où un joyeux désordre... et au final une compétition transatlantique plutôt détendue.Fort heureusement, tout le monde a pu "pitcher" -se raconter pour tenter d'emporter l'adhésion- avant les fortes turbulences de l'arrivée sur l'Amérique. "Ce n'était pas vraiment le pitch habituel des concours de start-up, il y a tout de suite eu un échange", se réjouit Polina Mikhaylova, cofondatrice de la start-up strasbourgeoise Samocat, regrettant quand même un peu de n'avoir pas pu déployer la trottinette qu'elle avait pourtant pu emporter à bord.Car sept minutes, c'est beaucoup dans l'univers des compétitions entre jeunes entrepreneurs où les présentations sont souvent très, très brèves.Dans la lignée de tout un tas de concours de start-up plus ou moins imaginatifs -dans un ascenseur ou une fausse camionnette à frites-, le "Pitch in the Plane" avait pour but de marquer le coup avant l'ouverture de La French Touch ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant