Innate Pharma : tout pour plaire

le
2
Un laboratoire Innate. (© Innate)
Un laboratoire Innate. (© Innate)

Que les actionnaires de la biotech marseillaise se préparent à une pluie de résultats, dans tous les programmes actuellement en développement cliniques (essai chez l’homme).

Les résultats d’un essai clinique intermédiaire (phase II) dans la leucémie, avec Lirilumab, son, licencié au géant américain BristolMyersSquibb, sont attendus «ce semestre». C’est le critère principal, la survie, qui sera mesuré. C’est un rendez-vous décisif pour ce candidat-médicament, le plus avancé du portefeuille de développement d’Innate et, logiquement, le plus important catalyseur pour l’action à court-terme.

Lirilumab est également évalué, en combinaison avec les deux immunothérapies vedettes de BMS, Yervoy et Opdivo, dans plusieurs cancers. Ces données cliniques, centrées à ce stade sur la sécurité des traitements (phase I) seront dévoilées lors d’un congrès médical le 9 octobre. Ces programmes de développement sont moins avancés, mais nulle doute que leurs résultats seront scrutés.

La bataille fait rage dans le champs de l’immuno-oncologie entre BMS et son concurrent Merck&Co, qui commercialise Keytruda. Les deux sociétés sont à la recherche de combinaisons de produits pour améliorer les performances de leurs produits respectifs et conquérir de nouvelles indications thérapeutiques.

Données attendues sur Monalizumab

Le 29 novembre, à l’occasion d’un autre congrès médical,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 4 mois

    Mais alors pourquoi elle baisse alors que le CAC monte ?

  • M4139932 il y a 4 mois

    A moins qu'un grand nom de pharmacie mondiale se positionne et "avale" la biotech française........c'est loin d'être impossible .