Innate Pharma rebondit (enfin)

le , mis à jour le
0
En fin de semaine dernière, le comité indépendant qui supervise la sécurité des essais cliniques, a recommandé l'interruption d'une partie d'une étude menée de phase II, avec lirilumab (© Innate Pharma)
En fin de semaine dernière, le comité indépendant qui supervise la sécurité des essais cliniques, a recommandé l'interruption d'une partie d'une étude menée de phase II, avec lirilumab (© Innate Pharma)

Enfin une éclaircie. Le titre Innate Pharma progresse d'un modeste 1,6% ce matin mais il est dans le vert après quatre séances de baisse et surtout un repli de plus de 14% jeudi 26 mars. Mais que c'est-il passé ?

En fin de semaine dernière, le DSMB, le comité indépendant qui supervise la sécurité des essais cliniques, a recommandé l’interruption d’une partie d’une étude menée de phase II, avec lirilumab. Ce médicament, le plus avancé du portefeuille de la biotech marseillaise est actuellement en développement dans la leucémie aigue myéloïde.

Bloc "A lire aussi"

Cette interruption est la conséquence, selon le DSMB, d’un problème d’efficacité - et non de sécurité - sur l’un des deux groupes de patients. En outre, la société a annoncé que les résultats de cette étude ne seront communiqués que mi-2016, au lieu de fin 2015 auparavant.

 

En fait, dans cette étude, lirilumab est évalué à deux doses, en l’occurrence : 0,1mg/kg et 1 mg/kg. On ignore lequel des deux bras de l’étude a été stoppé. Le protocole de l’étude (double aveugle) ne permet pas d’en savoir plus. Mais la différence entre les deux doses est telle qu’on peut raisonnablement imaginer que l’essai a été interrompu à 0,1mg, faute d’efficacité, et que l’autre bras, à 1mg reste

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant